Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 06.10.2011 10h26
La Russie explique son veto sur un projet de résolution sur la Syrie

La Russie a expliqué mercredi son veto sur un projet de résolution présenté au Conseil de sécurité de l'ONU pour condamner la Syrie, affirmant que le texte était basé sur une philosophie de confrontation.

Le projet de résolution était basé également sur un préjugé réquisitoire unilatéral contre Damas et meneçait d'utiliser les sanctions contre les autorités syriennes, a dit le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

"Une telle approche va à l'encontre du réglement pacifique de la crise sur la base d'un dialogue national et elle risque d'inciter à un conflit de grande échelle dans la région et de déstabiliser l'ensemble de la région", affirme le communiqué.

Moscou voudrait contrer toute tentative de transformer le scénairo libyen en une norme, souligne le communiqué.

"Nous pensons qu'il est important que tous les membres de la communauté internationale respectent le principe du droit international dans leur intégrité sans exemptions", ajoute le communiqué.

La Russie continuera à travailler avec le Conseil de sécurité de l'ONU sur un projet de résolution équilibré afin de résoudre la crise syrienne par des moyens pacifiques, dit encore le communiqué.

La Russie et la Chine, toutes les deux membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, avaient opposé leurs vetos mardi à un projet de résolution condamner fermement les autorités syriennes pour la violation systématique et grave des droits de l'homme.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
62ème anniversaire de la fondation de la République Populaire de Chine
La Chine a naturellement ses nobles ambitions
Chine : pourquoi le dalaï lama s'inquiète-t-il de sa réincarnation
La Chine doit diversifier ses investissements