Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 25.09.2011 10h08
La Quartette pour le Moyen-Orient propose un entretien israélo-palestinien dans un mois

La Quartette internationale pour le Moyen-Orient, qui regroupe l'ONU, l'Union européenne, la Russie et les Etats-Unis, a proposé vendredi un entretien israélo-palestinien dans un mois afin de s'entendre sur "un agenda et une méthode pour les négociations" et de parvenir à un accord avant la fin de 2012.

La Quartette a avancé cette proposition dans une déclaration rendue publique à l'issue d'une réunion tenue à New York en marge du débat général de l'Assemblée générale de l'ONU, à laquelle était présent le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.

"La Quartette a réitéré son appel urgent pour que les parties surmontent les obstacles actuels et reprennent les négociations directes bilatérales sans délai ni conditions préalables", dit la déclaration.

"Dans un mois, il y aura une réunion préparatoire entre les parties pour s'accorder sur un agenda et une méthode concernant les négociations", poursuit le texte.

La Quartette souhaite que les Israéliens et les Palestiniens s'engagent lors de cette réunion à oeuvrer pour que "toute négociation parvienne à un accord selon un calendrier conclu par les parties, mais pas au delà de 2012", indique la déclaration.

Elle a invité les Palestiniens et les Israéliens à parvenir à des "propositions détaillées", dans un délai de trois mois, sur les territoires et la sécurité, et à réaliser des progrès concrets dans un délai de six mois.

Selon la déclaration, la Quartette tiendra une conférence internationale à Moscou, en consultation avec les parties concernées et "au moment opportun".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Wen Jiabao encourage les jeunes chinois et indiens à contribuer aux liens bilatéraux
Le 6e forum international des médias en langue chinoise tenu à Chongqing
Les pressions sur la devise chinoise se fondent sur une erreur (COMMENTAIRE)
Pourquoi la Chine est-elle toujours attaquée lors des élections présidentielles aux Etats-Unis ?