Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.09.2011 13h40
La France et le Kazakhstan renforcent leurs relations de partenariat et de coopération

Le président français Nicolas Sarkozy s'est entretenu lundi à Paris avec son homologue kazakh Nursultan Nazarbaev, en visite de travail en France, sur les relations bilatérales de partenariat et de coopération, notamment dans les domaines stratégique et économiques.

Selon une déclaration conjointe publiée par l'Elysée à l'issue de leur rencontre, les deux chefs d'Etat ont salué le développement dynamique des relations franco-kazakhstanaises, dans le cadre du partenariat stratégique qui unit les deux pays. Ils ont noté que la Commission présidentielle franco-kazakhstanaise et ses principales composantes, la Commission mixte pour les questions économiques et le Conseil des Affaires, contribuaient à l'intensification de ces relations.

Dans un monde sujet à de rapides bouleversements, les chefs d'Etat sont convaincus que la préservation de la stabilité de nos pays va de pair avec la nécessité de réformes profondes dans tous les domaines - économique, social et politique - et que la crise économique et financière mondiale devrait être surmontée en sauvegardant et en renforçant les acquis démocratiques et sociaux de ces dernières années, précise la déclaration.

Les deux chefs d'Etat sont convenus de la nécessité d'améliorer la gouvernance mondiale et d'articuler celle-ci autour de l'Organisation des Nations Unies. Les Nations Unies, qui demeurent irremplaçables du fait de leur universalité et de la légitimité qui en découle, constituent un forum incontournable pour apporter des réponses collectives aux défis du XXIème siècle. Ils ont appelé à la poursuite de la réforme des Nations Unies et notamment à celle du Conseil de sécurité.

Le président Nicolas Sarkozy a félicité le président Nursultan Nazarbaev pour la présidence par le Kazakhstan du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'Organisation de la Coopération Islamique. Les chefs d'Etat ont souligné l'importance du développement de la coopération entre l'OCI, l'UE et l'OSCE dans des domaines d'intérêt mutuel.

En ce qui concerne la Libye, les deux présidents ont souligné la nécessité de maintenir une large mobilisation internationale pour accompagner le peuple libyen dans la phase de reconstruction et de transition politique qui vient de s'ouvrir. Ils ont noté, dans ce contexte, l'importance de la participation de l'OCI aux travaux du Groupe des Amis de la Libye.

A propos de l'Afghanistan, les deux chefs d'Etat ont confirmé leur soutien au processus de transition politique et de reconstruction économique et sociale. L'entrée en vigueur, le 13 septembre 2011, de l'accord entre les deux pays relatif au transit de matériel militaire et de personnel par le territoire de la République du Kazakhstan permettra le développement de leur coopération dans ce domaine.

Les chefs d'Etat se sont félicités de l'ouverture, le 27 juin 2011, des négociations sur le futur accord de partenariat et de coopération renforcé entre l'Union européenne et la République du Kazakhstan et ont souhaité qu'elles aboutissent dans les plus brefs délais possibles.

De sa part, le président Nazarbaev a soutenu les initiatives de la Présidence française du G20, ainsi que les mesures prises pour faire face aux défis de l'endettement et améliorer la gouvernance de la zone euro.

Le président Sarkozy a félicité le président Nazarbaev pour la vigueur du développement économique du Kazakhstan et a souhaité plein succès à sa politique de diversification et d'innovation, à laquelle les entreprises françaises sont prêtes à participer pleinement. Les chefs d'Etat se sont félicités des nombreux et importants développements enregistrés ces dernières années dans les relations économiques bilatérales et souhaité qu'ils soient consolidés.

Sur le plan économique, des partenariats industriels ont été mis en oeuvre dans certains secteurs-clés (industries aéronautique, spatiale et ferroviaire, hydrocarbures et énergie nucléaire) avec cet ancien Etat de l'Union soviétique qui est le premier partenaire commercial de la France et de l'Union européenne en Asie centrale.

En matière de défense, les chefs d'Etat se sont félicités de l'entrée en vigueur des accords intergouvernementaux franco- kazakhstanais relatifs à la coopération dans les domaines militaire et de l'armement qui avaient été signés à Astana le 6 octobre 2009.

Dans le domaine culturel, les deux présidents se sont félicités de l'organisation, en 2013, de la Saison culturelle de la France au Kazakhstan et, en 2014, de la Saison culturelle du Kazakhstan en France.

Le président Nicolas Sarkozy a accepté l'invitation du président Noursoultan Nazarbaev à effectuer au Kazakhstan une nouvelle visite, dont la date n'a pas été précisée dans cette déclaration.

Le président français avait effectué en octobre 2009 une visite d'Etat au Kazakhstan (la première visite d'un président français depuis 1993) et la dernière visite du président kazakh en France remonte à octobre 2010.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le président laotien en visite en Chine
Pourquoi la Chine est-elle toujours attaquée lors des élections présidentielles aux Etats-Unis ?
Les prix à Beijing sont-il plus élevés qu'à New York ?
Il faut réduire le fossé des richesses