Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.09.2011 13h31
Les ministres israéliens vont discuter de la crise diplomatique avec la Turquie

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu va réunir son forum de huit ministres mercredi pour discuter de la crise diplomatique avec la Turquie et de ses plans visant à lancer une campagne juridique contre Israël.

Les agences israéliennes de renseignements et les officiels du ministère des Affaires étrangères informeront les ministres et présenteront les scénarios potentiels au cas où la situation se détériore davantage, d'après le quotidien Ha'aretz.

Les relations bilatérales ont atteint leur niveau le plus bas ces dernières semaines suite au refus d'Israël de s'excuser pour le raid naval survenu l'année dernière à bord d'une flottille d'aide à destination de Gaza, au cours duquel neuf Turcs ont été tués.

Un rapport, commissionné par l'ONU et publié le 2 septembre, a conclu que le blocus maritime israélien de Gaza respecte le droit international, mais l'opération visant à empêcher le navire turc de briser le blocus était "excessive et déraisonnable".

Furieux des conclusions du rapport, le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a ordonné l'expulsion du représentant israélien à Ankara, la rétrogradation des relations diplomatiques au niveau de deuxième secrétaire et la suspension de la coopération militaire et des projets bilatéraux dans l'industrie de la défense.

Lors d'une cérémonie de remise de diplômes aux officiers de la marine mercredi, M. Netanyahu a déclaré qu'Israël "n'a pas choisi" la rupture des relations avec la Turquie.

Israël appréhende particulièrement les récentes déclarations des officiels turcs concernant une possible confrontation militaire avec Israël.

M. Erdogan a mis en garde la semaine dernière que la marine turque renforcerait sa présence en mer Méditerranée pour assurer la liberté de navigation.

Plus tôt cette semaine, M. Erdogan a modéré la rhétorique en expliquant que l'action militaire contre Israël n'était pas une option.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Wen Jiabao: la Chine entend élever avec la France le partenariat stratégique sino-français à un nouveau niveau
La Chine veut avoir un rôle constructif en Libye
Le vrai prix du 11 septembre pour les Etats-Unis
La crise latente s'aggrave dans l'Union Européenne