Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 14.09.2011 15h29
Les Etats-Unis et la Roumanie signent un accord militaire

Les Etats-Unis et la Roumanie ont signé mardi à Washington un accord sur le bouclier antimissile qui autorise le déploiement des intercepteurs de missile sur le territoire roumaine d 'ici le 2015.

Le secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton et son homologue roumaine Teodor Baconschi, qui ont signé l'accord, ont salué le texte comme un "autre jalon important dans la longue histoire de coopération entre les deux pays.

L'accord autorisera les Etats-Unis à déployer des intercepteurs de missile à la base aérienne de Deveselu, près de Caracal pour protéger l'Europe et les Etats-Unis contre des missiles balistiques en provenance du Moyen-Orient, selon le département d'Etat américain.

En septembre 2009, le président américain Barack Obama avait renoncé au projet de bouclier antimissile adopté par l'administration Bush qui prévoit le déploiement des installations en République tchèque et en Pologne, en raison de vive opposition de la Russie.

Lors de leur sommet tenue en novembre 2010 à Lisbonne, les dirigeants de l'Otan s'étaient mis d'accord sur le développement d'un bouclier antimissile combinaisant les systèmes européen et américain pour protéger les Etats membres des attaques au missile de longue portée.

Le bouclier, qui devrait être déployé progressivement de 2011 à 2020 comprend le déploiement des intercepteurs de missile et de radars américains en Europe, capables d'intercepter les missiles balistiques intercontinentaux.

Un haut responsable américain, qui a informé la presse de l'accord américano-roumaine, a réaffirmé que le bouclier antimissile ne vise pas la Russie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine reconnaît le CNT libyen comme l'autorité au pouvoir et le représentant du peuple libyen
La crise latente s'aggrave dans l'Union Européenne
Comment les Etats-Unis commémoreront-ils les attentats du 11 septembre ?
Il faut combattre les causes du terrorisme