Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 13.09.2011 13h23
Rencontre entre les présidents français et rwandais à l'Elysée

Le président français Nicolas Sarkozy a reçu lundi au Palais de l'Elysée son homologue rwandais Paul Kagame, qui effectue depuis dimanche une visite de réconciliation à Paris. Les deux parties sont convenues lors de la rencontre de renforcer leurs liens commerciaux et parlent de " nouvelle étape" dans la normalisation des relations bilatérales.

Coté français, les autorités ont salué cette rencontre, première du genre à Paris depuis le génocide rwandais en 1994. Le déjeuner de travail entre les deux chefs d'Etat constitue "une nouvelle étape dans le processus de normalisation entre les deux pays", indique un communiqué de la présidence française.

Selon la même source, les deux présidents ont notamment abordé lors de leur entretien de la relance de la coopération bilatérale. Concrètement, La France envisage d'accompagner le programme d'accès à l'électricité au Rwanda, ainsi qu'à contribuer au démarrage du programme rwandais de géothermie et aux études sur l'exploitation du gaz méthane du lac Kivu. L'Agence française de développement (AFD) s'apprête à augmenter ses engagements au Rwanda de 23,7 à 42,2 millions d'euros.

La France est également favorable à ce que ses entreprises investissent davantage au Rwanda, ajoute le communiqué.

Des questions régionales et internationales étaient aussi dans le menu de l'entretien, dans lequel figurait surtout la reconstruction de la Libye.

Le président rwandais a démontré aussi de sa part la vonlonté de renouer les relations bilatérales, refroidies jusqu'au point de congélation en 2006, après l'émission de mandats d'arrêt par la justice française contre neuf Rwandais proches du président Kagame, soupçonnés d'avoir fomenté en 1994 l'attentat qui a tué le président hutu Juvenal Habyariman, ce qui a entraîné ensuite la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays.

"En venant ici, nous regardons vers l'avenir plutôt que vers le passé (...) tous les sujets dont nous avons parlé ont été abordés dans le contexte de l'avenir, nous avançons vers l'avenir", a affirmé M. Kagamé à l'issue de l'entretien avec son homologue français.

Avant cette visite du président Kagamé, le président Sarkozy avait effectué une visite au Rwanda en février 2010, après le rétablissement des relations diplomatiques bilatérales en 2009. Lors de cette visite à Kigali, M. Sarkozy avait reconnu "une forme d'aveuglement" de la France pour n'avoir pas vu la dimension génocidaire du régime rwandais hutu qu'elle soutenait à l'époque. Entre avril et juin 1994, au moins des centaines des millier de personnes auraient été tuées au Rwanda dans la guerre civile opposant le gouvernement constitué de hutu au Front patriotique rwandais, principalement tutsi.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Les relations Chine-Algérie est un modèle des relations d'Etat-Etat (responsable chinois)
Quotidien du Peuple : la gestion de crise ne peut pas aider ConocoPhillips
Comment les femmes peuvent réussir dans un monde d'hommes
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience