Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.09.2011 13h57
Un chercheur syrien exhorte le gouvernement à modifier la constitution

Un chercheur politique syrien a exhorté le gouvernement à abroger le huitième article de la constitution, ce qui pourrait probablement mettre un terme au monopole du parti Baas (au pouvoir) sur le pouvoir politique, ont rapporté jeudi un quotidien local.

L'annulation de l'article 8, qui définit le statut de leader du Parti Baas dans l'Etat et toute la société, pourrait calmer les manifestations et affrontements violents qui font rage dans les rues depuis plusieurs mois, a déclaré George Jabbour, ancien conseiller du président défunt Hafez al-Assad, cité par le Journal al-Watan.

Les manifestants "expriment leur mécontentement à travers des bannières et des slogans... et si nos médias leur avaient donné l'opportunité d'exprimer leur opinion, ils n'auraient pas eu le besoin d'organiser des manifestations," a indiqué M. Jabbour dans un communiqué publié par le journal. "Si nous avions eu recours au dialogue national sur une base quotidienne, nous ne serions pas dans le besoin d'une conférence nationale pour le dialogue."

Rappelons que fin juillet, le gouvernement syrien avait promulgué un décret autorisant le multipartisme, création de partis politique cependant soumise au respect de la constitution.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le Premier ministre chinois participera au Forum de Davos d'été 2011 à Dalian
Quotidien du Peuple : la gestion de crise ne peut pas aider ConocoPhillips
Comment les femmes peuvent réussir dans un monde d'hommes
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience