Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 08.09.2011 13h38
Le Pentagone relève le niveau d'alerte dans les bases militaires aux États-Unis

Le Pentagone a ordonné une intensification du niveau de sécurité dans les bases militaires aux États-Unis, à l'approche du 10ème anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, ont déclaré mercredi les autorités.

Le porte-parole du Pentagone George Little a déclaré que le secrétaire de la Défense Leon Panetta avait approuvé une demande du Commandement nord des États-Unis de relever le niveau de "Force Protection Condition" (FPCON) jusqu'à dimanche.

Le FPCON, un système supervisé par le Pentagone, détaille le niveau de mesures à prendre par les agences de sécurité en fonction des différents niveaux de menace terroriste sur les sites militaires.

M. Little a souligné que cette décision avait été prise, non en raison d'une menace terroriste précise, mais "par mesure de précaution et de prudence". Il a souligné que des terroristes avaient montré un intérêt pour les anniversaires et que des documents récupérés dans le complexe où a été abattu Oussama ben Laden, à Abbottabad au Pakistan, mentionnaient également un anniversaire du 11 septembre.

Le secrétaire de presse de la Maison Blanche Jay Carney a déclaré mercredi que l'administration serait "toujours vigilante" pour l'anniversaire de ce dimanche. La secrétaire américaine à la Sécurité nationale Janet Napolitano avait déclaré plus tôt dans le mois que les États-Unis restaient dans un "niveau de vigilance renforcée" et que des mesures de sécurité avaient été prises pour détecter et empêcher tout éventuel complot contre les États-Unis qui pourrait apparaître.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le Premier ministre chinois participera au Forum de Davos d'été 2011 à Dalian
Quotidien du Peuple : la gestion de crise ne peut pas aider ConocoPhillips
Comment les femmes peuvent réussir dans un monde d'hommes
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience