Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 08.09.2011 08h39
Sri Lanka: les Tigres tamouls refusent de se rendre (gouvernement)

Le gouvernement sri-lankais insiste sur le fait que les Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE) ont rejeté l'appel à la reddition pendant la dernière phase du conflit dans le pays, a-t-on appris mercredi de source officielle.

Un cessez-le-feu au moment où la guerre touche à sa fin n'aurait fait que de donner du temps aux rebelles de se regrouper, a indiqué l'ambassadeur du Sri Lanka auprès de l'ONU, Dr. Palitha Kohona, cité mercredi par le ministère sri-lankais des Affaires extérieures.

En mai 2009, le conflit qui opposait depuis 30 ans les rebelles tamouls au gouvernement du Sri Lanka a connu une fin sanglante. Ce conflit s'est soldé par l'échec des rebelles tamouls.

Le gouvernement sri-lankais a été accusé d'avoir tué de hauts responsables des Tigres tamouls au moment où ces derniers s'étaient rendus avec drapeaux blancs à la main ; accusations rejetées catégoriquement par Colombo.

"Basé sur les expériences de précédents cessez-le-feu, exploités par les LTTE comme moyen de se réarmer, se regrouper et attaquer avec férocité, le gouvernement a persisté dans sa décision de pousser les LTTE à la fin" du conflit, a ajouté M. Kohona.

Un groupe d'enquêteurs nommé par le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a affirmé que quelque 40 000 civils avaient été tués lors de la dernière phase du conflit au Sri Lanka.

Le gouvernement sri-lankais a jugé "exagéré" le bilan établi par l'ONU et a fixé à 20 000 le nombre de victimes dans le conflit.

Les rebelles tamouls s'étaient engagés dans la lutte pour créer un Etat indépendant dans le nord et le nord-est du pays, puis ont été vaincus par les troupes gouvernementales en mai 2009.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine s'engage à accroître sa superficie forestière de 40 millions d'hectares (Hu Jintao)
Quotidien du Peuple : la gestion de crise ne peut pas aider ConocoPhillips
Comment les femmes peuvent réussir dans un monde d'hommes
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience