Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 07.09.2011 16h06
Emploi: Obama dévoilera un plan de relance d'un montant de 300 milliards de dollars

Le président américain Barack Obama va présenter jeudi au Congrès un plan d'un montant de 300 milliards de dollars visant la relance de l'emploi et le redressement économique, ont rapporté mardi soir des médias américains.

Le nouveau plan inclura diverses mesures, avec notamment des incitations fiscales pour les entreprises, des investissements dans les infrastructures, une assistance spéciale pour les personnes ayant perdu leur emploi et la poursuite des baisses d'impôts en faveur de la classe moyenne.

Lors de récentes conférences de presse, les porte-parole de la Maison Blanche ont souligné que le président Obama accordait la priorité à la création d'emplois.

Le taux de chômage aux Etats-Unis s'élève encore à 9,1% plus de deux ans après la fin officielle de la récession en juin 2009.

Le chômage et la reprise atone suite à la plus grave récession depuis la Grande Dépression seront les problèmes clés cette année pour M. Obama, qui brigue un deuxième mandat présidentiel.

Les républicains, qui contrôlent la Chambre des représentants, ont signalé qu'ils s'opposeraient à de nouvelles dépenses qui viendraient s'ajouter au déficit budgétaire fédéral.

Néanmois, selon le parti républicain, les deux partis devraient quand même trouver un terrain d'entente et conjuguer leurs efforts en faveur de la création d'emplois.

Dans une lettre envoyée mardi à M. Obama, les ténors du parti républicain à la Chambre des représentants ont indiqué qu'ils recherchaient les possibilités pour que le Congrès et la Maison Blanche puissent oeuvrer de concert cet automne sur l'emploi.

Le président de la Chambre John Boehner et le chef des républicains à la Chambre des représentants Eric Cantor ont indiqué que bien que les deux partis continuent de débattre et discuter sur les différentes approches pour relancer l'emploi, "il est également vital que nos divergences ne nous empêchent pas de prendre des actions dans les domaines où il y a entente".

L'économie américaine n'a progressé que de 1,3% au deuxième trimestre, après une hausse très faible de seulement 0,4% au premier trimestre. La Maison Blanche a prévu que la croissance économique serait de 1,7% en 2011, et que le taux de chômage serait compris entre 8,3% et 9% en 2012.

Avec un taux de chômage demeurant à un niveau élevé, la popularité du président Obama a continué à chuter, selon les récents sondages.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine n'est pas opposée "en principe" au dégel des avoirs libyens
Quotidien du Peuple : la gestion de crise ne peut pas aider ConocoPhillips
Comment les femmes peuvent réussir dans un monde d'hommes
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience