Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 07.09.2011 13h13
La Syrie salue la visite du chef de la LA (média officiel)

Le journal officiel syrien a déclaré mardi que le chef de la Ligue arabe, Nabil el-Arabi, est le bienvenu en Syrie, tout en réfutant les informations selon lesquelles il introduira une nouvelle initiative pour aider la Syrie à sortir de la crise.

La visite de M. El-Arabi a pour but des négociations avec les officiels syriens sur les récents développements dans la région et les dossiers communs arabes, a déclaré Tishrin, ajoutant qu'il est "le bienvenu" en Syrie "en raison de ses positions arabes".

M. El-Arabi, qui est attendu dans la capitale syrienne Damas mercredi soir pour une visite brève et des négociations avec le président syrien Bachar al-Assad, a déclaré aux journalistes dimanche qu'il compte aller en Syrie pour "parler franchement".

Le quotidien syrien Tishrin a rapporté que beaucoup d'Arabes espèrent que la visite de M. el-Arabi sera "une mesure constructive dans le processus de maintien d'une action arabe commune".

Par ailleurs, le journal Al-Baath du parti au pouvoir a déclaré que bien que M. el-Arabi vient en Syrie sans initiative ni document, son statut de chef de la LA "suffit pour faire de sa visite un succès".

Le journal a expliqué que la mission du chef de la LA ne sera pas aisée "car il devra se rendre compte qu'il marche sur un terrain miné et que préserver la Ligue arabe est devenu un lourd fardeau et une mission difficile".

D'après les activistes et les groupes des droits de l'homme, plus de 2200 civils ont été tués dans les opérations lancées par le gouvernement contre les manifestations en Syrie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine n'est pas opposée "en principe" au dégel des avoirs libyens
Quotidien du Peuple : la gestion de crise ne peut pas aider ConocoPhillips
Comment les femmes peuvent réussir dans un monde d'hommes
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience