Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 06.09.2011 08h27
Le procès de Chirac s'ouvre à Paris en son absence
(Photo d'archives: Xinhua/Reuters)

Le procès de l'ancien président français Jacques Chirac, soupçonné d'avoir créé les emplois fictifs en vue de favoriser ses partisans lors qu'il était maire de Paris, s'ouvre lundi au tribunal correctionnel de Paris en son absence.

Un rapport médical rendu public en week-end dernier a révélé que M. Chirac, 78 ans et victime d'anosognosie, ne pourrait pas assister aux audiences et serait représenté par ses avocats au procès prévu du 5 au 23 septembre. L'ancien chef de l'Etat a donc demandé dans une lettre au tribunal d'être représenté par ses avocats pendant tout au long du procès.

"Il est évident qu'un procès qui se tiendrait en l'absence de Jacques Chirac perd beaucoup de son interêt mais dans la mesure où le président Chirac lui-même le souhaite, je ne peux m'en remettre qu'à la libre décision du tribunal", a dit Me Kiejman, l'un des avocats de l'ancien président, cité par l'AFP, à son arrivée au Palais de justice de Paris.

Le tribunal devrait décider lundi si la requête est acceptée ou si le procès est renvoyé. Il peut aussi d'abord demander une contre-expertise médicale.

M. Chirac a retrouvé son statut de justiciable ordinaire à partir de juin 2007. Il était visé désormais par deux dossiers liés aux emplois de complaisance présumés payés par le cabinet du maire de Paris, fauteuil qu'il avait occupé entre 1977 et 1995.

Il a clamé à maintes reprises son innocence et s'est dit prêt à comparaître en jugement en tant que justiciable ordinaire "comme les autres".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Championnats d'athlétisme de Daegu : la délégation chinoise remporte ses meilleurs résultats depuis 18 ans
Quotidien du Peuple : la gestion de crise ne peut pas aider ConocoPhillips
Comment les femmes peuvent réussir dans un monde d'hommes
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience