Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 31.08.2011 10h22
Les Etats-Unis ajoutent d'autres officiels de haut niveau syriens à leur liste de sanctions

Mardi, les Etats-Unis ont ajouté à leur liste de sanctions trois officiels de haut niveau syriens, dont le ministre des Affaires étrangères, Walid al-Muallem, pour faire augmenter les pressions sur le gouvernement syrien et l'inciter à mettre un terme aux opérations contre les manifestants.

Le Trésor a également inscrit sur sa liste noire Bouthaina Shaaban, conseiller politique et médiatique de la présidence syrienne, et l'ambassadeur syrien au Liban, Ali Abdul Karim Ali, empêchant les citoyens américains d'effectuer des transactions avec eux tout en gelant leurs avoirs sous la juridiction américaine.

Cette décision fait suite à un ordre exécutif présidentiel visant les officiels du gouvernement syrien. Le président Bachar al-Assad et ses principaux conseillers font l'objet de sanctions américaines.

Le 18 août, le président Barack Obama avait ordonné des sanctions supplémentaires sans précédent contre la Syrie, notamment le gel immédiat de tous les avoirs du gouvernement syrien sous la juridiction américaine, et des sanctions contre la banque centrale et le secteur énergétique du pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Libye : la Chine proclame son soutien aux Nations-Unies
Les Etats-Unis peuvent-ils réduire un peu leurs dépenses militaires et leur dette, quand ils parlent de la « menace militaire chinoise » ?
L'occident n'a pas renoncé à son intention de déterminer l'orientation du développement du Moyen-Orient
Le dilemme du développement du Japon