Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.08.2011 08h23
L'Iran rejette son ingérence dans les affaires syriennes (Porte-parole)

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparast, a rejeté lundi les déclarations de l'Union européenne (UE) selon lesquelles le Corps des Gardiens de la révolution islamique (IRGC) s'est ingéré dans les affaires intérieures syriennes, a rapporté l'agence ISNA.

L'allégation de l'UE sur les relations de l'IRGC avec les derniers développements en Syrie est sans fondement et vise à critiquer un autre pays, a-t-il indiqué.

La Syrie est capable de résoudre ses propres problèmes, a-t-il souligné, ajoutant que "La République islamique respecte la souveraineté de tous les pays et rejette toutes les allégations sur son ingérence dans les affaires intérieures syriennes".

Selon des reportages, l'UE avait gelé les avoirs des Forces Qods, une unité spéciale de l'IRGC, pour leur rôle dans l'offre de l'assistance technique, de l'équippement et de l'appui aux actions des forces de sécurité syriennes contre les manifestants.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Li Yanfeng remporte la première médaille d'or pour la Chine lors des Championnats du monde d'athlétisme de Daegu
Les Etats-Unis peuvent-ils réduire un peu leurs dépenses militaires et leur dette, quand ils parlent de la « menace militaire chinoise » ?
L'occident n'a pas renoncé à son intention de déterminer l'orientation du développement du Moyen-Orient
Le dilemme du développement du Japon