Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 28.08.2011 10h16
France : une majorité écrasante de Français opposée à un retour en politique de DSK

Selon les résultats d'un sondage publiés vendredi, une majorité écrasante de Français est opposée à un retour sur la scène politique française de Dominique Strauss- Kahn (DSK), après le non-lieu dont il a bénéficié mercredi à New York après avoir été accusé de tentative de viol en mai dernier.

80% des personnes interrogées, dans le cadre d'un sondage BVA commandé par la radio française RTL, par l'opérateur téléphonique Orange et par la presse quotidienne régionale de l'Hexagone, ont ainsi déclaré ne pas souhaiter que l'ancien directeur général du Fonds monétaire international (FMI) soit candidat à la primaire socialiste pour l'élection présidentielle de 2012.

« Il y a aujourd'hui un quasi-consensus de l'opinion pour que DSK ne revienne pas dans la course à la primaire socialiste pour l' élection présidentielle de 2012 : 80% des Français et 77% des sympathisants de gauche ne le souhaite pas », constate le directeur général adjoint de l'institut de sondage BVA, Gaël Sliman.

Il faut souligner que les participants au sondage ont également rejeté en majorité l'idée de voir cet ancien favori du Parti socialiste français (PS) jouer un quelconque rôle politique en France. 58% d'entre eux ont estimé que ce serait plutôt une mauvaise chose pour son parti que DSK participe à la campagne présidentielle.

Selon M. Sliman, l'opinion exprimée par les citoyens français interrogés constitue un « sévère désaveu » pour DSK, bien que cela puisse évoluer « à mesure que les affaires seront moins présentes (l'issue de l'affaire Banon sera à ce titre importante), et que la campagne politique battra son plein ».

Il apparaît cependant que le PS bénéficie actuellement du soutien des Français, puisque 64% des personnes sondées se sont prononcées en faveur d'une victoire de la gauche en 2012, soit 4 points de plus qu'en juin 2011.

L'enquête BVA a été réalisée par internet auprès d'un échantillon de 1026 Français, les 23 et 24 août 2011.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le président chinois rencontre son homologue français
L'Asie de l'Ouest et l'Afrique du Nord font face à une réorganisation difficile
Encore la « menace chinoise » ?
Comment la dégradation de la note du crédit des Etats-Unis va t-elle affecter la Chine ?