Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 26.08.2011 13h31
Les sauveteurs retrouvent de nouveaux palestiniens décédés dans un tunnel

Les sauveteurs palestiniens ont évacué jeudi les corps de deux Palestiniens des décombres d'un tunnel sous la frontière sud de la bande de Gaza, menant vers l'Égypte, ce qui porte à trois le nombre de morts causés par une frappe aérienne israélienne, selon des sources médicales.

Ce tunnel a été bombardé jeudi dans les premières minutes de l'aube. Un passeur de contrebande est mort peu après être arrivé à l'hôpital.

Jeudi également, un Palestinien de 22 ans est décédé quelques heures après avoir été blessé dans une frappe aérienne israélienne dans un club de sports dans le nord de la bande de Gaza, a déclaré le porte-parole médical Adham Abu selmia.

Israël a effectué une série de raids à Gaza, dont un mercredi soir qui a frappé une voiture dans la bande de Gaza et tué un activiste du Jihad islamique, et un autre jeudi qui a tué des contrebandiers dans des tunnels près de la frontière sud de la bande de Gaza, menant à l'Égypte. Les chasseurs ont ensuite bombardé un club de sport dirigé par le Jihad islamique, tuant un membre du groupe.

Au total 29 Palestiniens ont été blessés dans ces trois attaques, selon M. Abu Selmia.

La violence a repris lorsqu'un membre du Jihad islamique a été tué mercredi matin dans la ville de Rafah, quelques heures après l'annonce par le Hamas qu'un accord de cessez-le-feu avait été conclu grâce à des efforts égyptiens. Cette annonce n'était pas officielle et reflétait davantage un souhait unilatéral du Hamas d'éviter une opération israélienne à grande échelle à Gaza susceptible de menacer son pouvoir.

Le Jihad islamique a tiré plusieurs missiles contre Israël au cours des dernières 24 heures, affirmant que ces tirs de roquettes constituaient des représailles contre la frappe aérienne de Rafah dans laquelle a trouvé la mort Ismail al-Asmar, 34 ans.

Le regain de violence a débuté il y a une semaine lorsqu' Israël a accusé des militants palestiniens d'être à l'origine d'attaques meurtrières dans la station balnéaire israélienne d'Eilat sur la mer Rouge.

Au moins 17 Palestiniens ont été tués depuis le début d'une frappe de représailles à Gaza la semaine dernière. Cette attaque a tué les dirigeants du Comité de résistance populaire (CRP), un groupe activiste pro-Hamas qu'Israël accuse d'avoir pris part aux attaques d'Eilat.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : révision du projet d'amendements du Code de procédure pénale
Comment la dégradation de la note du crédit des Etats-Unis va t-elle affecter la Chine ?
Les microblogs sont la voix du peuple
Beijing ne devrait pas être classée au huitième rang des villes chinoises