Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 24.08.2011 15h35
Syrie : la France salue l'adoption d'une résolution par le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU

La France a salué mardi l'adoption par le Conseil des droits de l'Homme des Nations Unies d'une nouvelle résolution sur la Syrie, résolution qui prévoit l'envoi d'une commission d'enquête indépendante internationale dans le pays, où plus de 2.000 personnes auront trouvé la mort selon l'ONU depuis le début d'un mouvement de contestation contre le gouvernement en place à la mi-mars.

"La France salue l'adoption par le Conseil des droits de l'Homme d'une nouvelle résolution sur la situation des droits de l'Homme en Syrie", a déclaré mardi le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero.

"Cette résolution témoigne de la préoccupation croissante de la communauté internationale face aux crimes commis par le régime syrien contre sa propre population", a indiqué M. Valero.

"La France s'était mobilisée pour obtenir la convocation de cette nouvelle session extraordinaire du Conseil des droits de l'Homme sur la Syrie, qui fait suite à celle tenue le 29 avril 2011, et pour l'adoption d'une résolution substantielle", a rappelé M. Valero, ajoutant que quatre pays arabes (Arabie Saoudite, Jordanie, Koweït et Qatar) "s'étaient joints à la demande de convocation de cette session extraordinaire et ont voté en faveur de cette résolution".

La résolution adoptée par l'organe onusien "crée en particulier une commission internationale indépendante chargée d'enquêter sur les crimes commis, dont certains pourraient constituer des crimes contre l'humanité", a ajouté le porte-parole.

La Syrie est en proie à des troubles depuis la mi-mars lorsqu'un mouvement massif de contestation contre le régime a éclaté dans la province de Daraa (sud) avant de s'étendre dans d'autres villes du pays. Damas a attribué la situation à des " groupes armés et à une conspiration étrangère".

Dans sa résolution, le Conseil des droits de l'Homme des Nations Unies, a condamné "les violences graves et systématiques des droits de l'Homme par les autorités syriennes".

Le Conseil des droits de l'Homme des Nations Unies, basé à Genève, avait convoqué une première session extraordinaire sur la Syrie fin avril dernier.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Hu Jintao appelle à former des cadres compétents
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Beijing ne devrait pas être classée au huitième rang des villes chinoises
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains