Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 24.08.2011 13h21
Syrie: l'opposition forme un Conseil national

Les groupes de l'opposition syrienne ont annoncé mardi à Istanbul la formation d'un Conseil national dans l'intention de mettre en place des infrastructures politiques pour combler le vide du pouvoir après le départ du président Bachar al-Assad.

Cette déclaration a été faite à l'issue d'une réunion de trois jours de quelques 50 groupes de l'opposition syrienne à Istanbul, et quelques jours après que les Etats-Unis et leurs alliés européens eurent appelé au départ du président Assad.

"Notre objectif est être la voix de la révolution syrienne et d'augmenter la pression sur le régime Assad", a déclaré Yaser Tabbara, un opposant syrien.

Notre principal objectif est de "détruire le régime en place en Syrie" et de mettre en place des infrastructures pour empêcher toute intervention extérieure et maintenir l'unité de la Syrie, indique la déclaration.

M. Tabbara a dit à l'agence de presse Chine Nouvelle que l'opposition s'attendait à ce que la création du Conseil national affaiblisse le régime.

"Nous avons convenus tous que la résistance pacifique restera notre principe et que nous n'avons pas besoin de demander une intervention étrangère", a souligné M. Tabbara.

Des membres des Frères musulmans, des responsables des manifestants et des intellectuels syriens en exil se sont réunis à Istanbul pour discuter de la mise en place d'un Conseil national en vue de combler le vide du pouvoir après la chute du régime Assad.

La composition du Conseil nationale devrait être publiée dans les semaines à venir.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Hu Jintao appelle à former des cadres compétents
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Beijing ne devrait pas être classée au huitième rang des villes chinoises
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains