Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.08.2011 08h35
Le président français invite le PM du CNT libyen à se rendre en France

Le président français Nicolas Sarkozy a invité lundi le premier ministre du Conseil national de transition (CNT, opposition libyenne) à se rendre en France plus tard dans la semaine, au moment où les rebelles libyens prennent le contrôle de la capitale Tripoli.

"Le président de la République a invité le Premier ministre du CNT à se rendre en France mercredi prochain", a annoncé la présidence française dans un communiqué.

M. Sarkozy s'est entretenu lundi par téléphone avec le Premier ministre du CNT Mahmoud Jibril, à qui il a assuré la continuation du soutien français, selon le communiqué.

"Alors que les développements de la situation militaire sur le terrain et les défections qui se multiplient dans son camp confirment que la fin de Kadhafi et de son régime est désormais inéluctable et proche, le président de la République condamne avec la plus grande fermeté les appels irresponsables et désespérés du colonel Kadhafi à poursuivre coûte que coûte les combats", a indiqué le communiqué.

Le président français a appelé aussi les forces qui sont encore fidèles au colonel Kahdafi à "se détourner sans délai de l'aveuglement criminel et cynique de leur chef en cessant immédiatement le feu, en déposant les armes et en se mettant à la disposition des autorités libyennes légitimes".

"Alors qu'une phase de transition va s'ouvrir, le président de la République invite tous les Libyens à l'aborder dans un esprit de réconciliation et d'unité, avec pour objectif de jeter les fondations d'une Libye nouvelle et démocratique, respectueuse des droits de chacun, où le peuple libyen dans son ensemble et chacune de ses composantes pourront se sentir représentés", a conclu le communiqué.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Hu Jintao appelle à former des cadres compétents
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Beijing ne devrait pas être classée au huitième rang des villes chinoises
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains