Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 17.08.2011 08h12
L'économie mondiale dans une période "difficile et dangereuse", avertit le président de la Banque mondiale

Le président de la Banque mondiale Robert Zoellick, en visite en Australie, a averti mardi que le monde vivait une période "difficile et dangereuse", et a appelé les gouvernements nationaux à chercher à diminuer leur dette sur le long terme pour régler la crise des dettes souveraines en Europe et aux Etats-Unis.

Lors d'une conférence de presse conjointement tenue mardi avec le ministre australien des Finances, Wayne Swan, M. Zoellick a déclaré qu'il était important pour l'Europe et les Etats-Unis de comprendre que la situation avait des répercussions sur d'autres pays.

"Ce sont des décisions européennes pour l'Europe, [...] nous faisons partie de l'économie internationale et les enjeux sont importants pour nous tous", a déclaré M. Zoellick.

Il est temps de faire avancer les programmes en faveur du libre-échange, a-t-il déclaré, mettant en garde contre une tendance croissante des pays à se tourner vers le protectionnisme au moment où ils cherchent à résoudre leur crise de la dette.

"Il sera réellement de la responsabilité de chacune de ces entités souveraines de prendre les décisions sur la façon de faire face non seulement aux problèmes de court terme, pour lesquels ils seront souvent assistés par leur banque centrale, mais aussi aux problèmes de moyen et long terme", a-t-il souligné.

Ces propos de M. Zoellick font suite à la publication commune par les ministres des Finances de cinq pays (Afrique du Sud, Australie, Canada, Grande-Bretagne, Singapour) d'un article appelant à une action internationale destinée à restaurer la confiance et exhortant les gouvernements à déployer davantage d'efforts pour rétablir les finances.

La crise des dettes souveraines en Europe et aux Etats-Unis, ainsi que son impact sur la confiance du marché international, seront les points clés à aborder lors du prochain sommet du G20, ont indiqué MM. Zoellick et Swan.

La Première ministre australienne Julia Gillard s'est entretenue lundi à Canberra avec M. Zoellick. Les deux responsables ont discuté de l'impact des actuelles incertitudes sur les pays développés et ceux en développement.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Hu Jintao en tournée d'inspection dans la province du Guangdong
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale