Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.08.2011 13h27
La Turquie ne tolèrera pas l'évolution de la situation en Syrie : ministre des AE

Le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu a déclaré lundi que les événements récents dans les villes syriennes de Deir ez-Zor et de Lattaquié ne pouvaient être tolérés.

M. Davutoglu a tenu ces propos lors d'une conférence de presse, indiquant qu'il avait présenté deux exigences au président syrien Bachar al-Assad lors de sa visite à Damas la semaine dernière.

« La première était la cessation immédiate des opérations militaires et le retrait des forces syriennes des villes, y compris de celle de Hama. Et la seconde était de répondre aux exigences démocratiques du peuple syrien », a-t-il dit.

« La Turquie n'a jamais toléré les opérations susceptibles d' entraîner des pertes civiles, et nous ne les tolèrerons pas plus à l'avenir », a-t-il ajouté.

« La Syrie a pris certaines mesures dans les deux jours suivant ma visite à Damas, y compris le retrait des chars de Hama et l'ouverture de la ville à l'ambassadeur turc à Damas ainsi qu' aux médias nationaux et internationaux. Cependant la Syrie a intensifié ses opérations depuis jeudi soir », a déclaré M. Davutoglu.

Il est impossible de considérer ces événements comme des affaires intérieures de la Syrie, en raison de leurs incidences en termes de droits de l'Homme, a déclaré M. Davutoglu, exprimant également le soutien de la Turquie aux légitimes demandes démocratiques du peuple syrien.

« À plusieurs reprises, nous avons appelé les autorités syriennes à mettre un terme immédiatement aux opérations qui causent des pertes civiles. Si ces opérations ne prennent pas fin, nous n'aurons plus rien à leur dire. Ce qui s'est passé à Deir ez- Zor et à Lattaquié ne peut être toléré », a-t-il dit.

Source: xinhua

Commentaire
Enfin
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le vice-Premier ministre chinois Li Keqiang rencontre le chef de l'exécutif de Hong Kong
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale