Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.08.2011 16h06
Sri Lanka : un camp de la marine attaqué par une foule en furie

Un camp de la marine dans l'est du Sri Lanka a été attaqué lundi avant l'aube par une foule déchaînée, qui a aussi mis le feu à une jeep appartenant à la police.

La police sri lankaise a indiqué que la foule a attaqué le camp de la marine de Kinniya, situé aux abords de la ville portuaire de Trincomalee, car elle supposait qu'un suspect avait trouvé refuge dans le camp.

Selon les déclarations de la foule, le suspect était un homme avec de la graisse sur le corps, un individu que les habitants ont surnommé "diable à graisse" qui se déplace dans la région en agressant des femmes.

Des hommes à l'allure similaire, avec de la graisse sur le corps, ont été arrêtés à plusieurs endroits du Sri Lanka au cours des dernières semaines.

Plus de 500 personnes se sont rassemblées autour du camp, y ont jeté des pierres et ont également mis le feu à une jeep de la police qui était arrivée sur place avec des renforts, a indiqué un responsable de la police de Trincomalee.

La police a confirmé qu'au mois trois personnes, dont un officier de police, avaient été blessées dans l'attaque et que 25 personnes avaient été arrêtées.

La semaine dernière, la police a annoncé avoir arrêté 47 "diables à graisse" à plusieurs endroits du pays, qui est gagné par un vent de panique suite aux incidents rapportés.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Rencontre du président chinois avec la directrice générale de l'Unesco
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale