Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.08.2011 08h39
La Syrie appelle la Turquie et les pays du Golfe à reconsidérer leur position (Journal)

La Syrie souhaite que la Turquie et les pays du Golfe puissent "rapidement corriger leur position", a indiqué mardi le journal d'Etat Al-Baath dans un éditorial, après que le Koweït, l'Arabie saoudite et Bahrein eurent rappelé leur représentants à Damas.

Damas pense encore que ses relations réelles avec les pays "peuvent mettre fin aux différends politiques s'il y a de bonnes intentions", a souligné le journal.

Le journal a noté que les positions de Turquie et du Golfe sont entrées en ligne des Etats-Unis et des pays européens "en néligeant le fait que le peuple syrien fait l'objet du terrorisme et niant les droits de la Syrie de le confronter et de protéger son peuple".

Le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu effectuera une visite à Damas pour demander la fin à la repression militaire du gouvernement syrien contre les manifestants anti-gouvernementaux.

Il y a deux jours, le conseiller du président syrien Buthayna Shaaban a indiqué si le ministre turc apporte un message "ferme", il devrait attendre "des mots plus forts" de la direction syrienne, pour l'échec de son pays de condamner ce que "les groupes armés et terroristes" font dans le pays.

Dans une déclaration, le ministère syrien des Affaires étrangères a exprimé dimanche sa consternation sur la déclaration rendue publique par le Conseil de coopération du Golfe composé de six pays qui appelle à une fin immédiate aux violences et à une application rapide des réformes en Syrie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : Zhouqu pleure ses victimes du glissement de terrain et accélère la reconstruction un an après la catastrophe
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale
Chine : le porte-avions est légitime pour le développement pacifique du pays (Commentaire)