Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.08.2011 13h19
Le président syrien remplace le ministre de la Défense (média)

Le président syrien Bachar al-Assad a remplacé lundi son ministre de la Défense, souffrant, dans le cadre d'un récent remaniement affectant de nombreux responsables, a rapporté l'agence de presse officielle SANA.

M. Al-Assad a nommé comme nouveau ministre de la Défense le général Dawoud Ben Adballah Rajha, en remplacement de M. Ali Habib, a indiqué SANA, ajoutant que ce remplacement intervient suite à plusieurs entretiens avec des citoyens et des délégations populaires.

M. Habib, âgé de 72 ans et nommé ministre de la Défense en 2009, a été congédié en raison de la détérioration de son état de santé, selon SANA.

M. Rajha, diplômé d'une école militaire et âgé de 64 ans, a dirigé de nombreuses administrations et de nombreux organes des forces armées jusqu'à sa nomination au poste de chef d'état-major adjoint en 2004. En 2009, il avait été nommé chef d'état-major de l'armée de terre.

Par ailleurs, une source militaire a déclaré que des unités de l'armée, mandatées pour ramener une situation normale dans la province insurgée de Hama dans le centre de la Syrie avait commencé à évacuer la ville après avoir "accompli une mission de qualité" en protégeant la vie des habitants de la ville et en traquant les groupes armés et terroristes, qui paralysaient la vie des gens et commettaient des actes de sabotage.

Les unités de l'armée ont affronté ces groupes "avec précision et avec un grand professionnalisme" et arrêté un certain nombre de terroristes, a ajouté cette source, soulignant que la vie était revenue à la normale dans cette ville.

Des funérailles ont eu lieu lundi en l'honneur de sept policiers et agents de sécurité, tués récemment par des groupes armés et terroristes dans la province de Homs dans le centre du pays et dans la ville de Dara dans le sud, selon SANA.

Les autorités syriennes attribuent les violences qui marquent les manifestations depuis plus de cinq mois dans ce pays à des voyous armés et à des musulmans ultraconservateurs qui voudraient établir un émirat islamiste sur tout le pays. Elles ont fait voeu de poursuivre sans relâche la répression de ces hommes pour restaurer la stabilité et la sécurité du pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : le typhon Muifa frappera la province du Shandong
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale
Chine : le porte-avions est légitime pour le développement pacifique du pays (Commentaire)