Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.07.2011 14h56
L'accusatrice de DSK demande la confiance du public

Nafissatou Diallo, la femme de ménage qui accuse l'ex-directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn (DSK), de crimes sexuels, a demandé la confiance du public, lors d'une conférence de presse tenue jeudi.

Elle a fait jeudi une déclaration publique de trois minutes devant les médias dans le Centre culturel chrétien du quartier de Brooklyn à New York, sans répondre à aucune question.

"Je suis ici parce que les gens m'ont traitée de mauvais noms. Beaucoup de choses que l'on dit sur moi ne sont pas vraies", a-t-elle indiqué.

"Moi et ma famille, nous avons vécu beaucoup d'épreuves... Nous pleurons chaque jour. Nous ne pouvons pas dormir", a révélé l'accusatrice de DSK, en soulignant : "Je ne veux pas que ce qui m'est arrivé arrive à d'autres femmes dans le monde".

Lors d'une brève audience le 1er juillet devant la Cour suprême de Manhattan, le juge a libéré M. Strauss-Kahn. Les procureurs américains ont reconnu qu'il y avait de sérieux problèmes de crédibilité concernant la femme de ménage et ils pourraient décider d'abandonner les charges qui pèsent sur l'ancien chef du FMI, selon les médias locaux.

La prochaine audience de l'affaire DSK est désormais prévue le 23 août.

Source: xinhua

Commentaire
elle nous les casses la diallo.yen a marre de voir sa sale gueule!!!next ..........
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) francophone
Les deux partis au Congrès américain ont trouvé un accord sur la dette
Chine : le porte-avions est légitime pour le développement pacifique du pays (Commentaire)
Pourquoi l'accident meurtrier du train à grande vitesse chinois s'est produit ?
Quotidien du Peuple : les forces sociales essentielles aux opérations de secours suite à l'accident ferroviaire meurtrier en Chine