Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 25.07.2011 15h47
L'UE condamne l'attentat d'Oslo

L'Union européenne (UE) a condamné vendredi l'attentat à la bombe qui a fait au moins deux morts et de nombreux blessés, selon les télévisions, le même jour dans le quartier gouvernemental d'Oslo, dans le centre de la capitale norvégienne.

"Je condamne dans les termes les plus forts ces actes de lâcheté pour lesquels il n'y a aucune justification", a déclaré dans un communiqué le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, qui a précisé avoir "envoyé un message de condoléances et de solidarité de l'Union européenne au Premier ministre Jens Stoltenberg et au peuple norvégien".

La Haute Représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Catherine Ashton, a également condamné cet attentat "odieux", dans une déclaration. "La Norvège est célèbre pour promouvoir activement la paix dans le monde et cette attaque choquante est sans précédent", a-t-elle commenté.

Dans un message au Premier ministre norvégien Jens Stoltenberg, le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a indiqué que cet attentat "a produit des images odieuses", affirmant qu'une telle attaque "n'est pas quelque chose qu'on pourrait attendre en Norvège, célèbrement associée à la paix à l' intérieur et à la promotion de la paix à l'étranger".

Mme Ashton et M. Barroso ont tous exprimé leurs condoléances les plus sincères aux victimes de cet attentat et à leurs familles, ainsi qu'à tous les Norvégiens.

Le président du Parlement européen, Jerzy Buzek, a lui aussi exprimé sa condamnation.

Une puissante explosion s'est produite en milieu d'après-midi en plein coeur du quartier officiel d'Oslo, ravageant le siège du gouvernement norvégien. Le Premier ministre Jens Stoltenberg n' était pas dans son bureau au moment de l'explosion, qui a également soufflé les vitres des immeubles environnants. L' attentat n'a pas été immédiatement revendiqué.

Par ailleurs, un homme déguisé en policier a ouvert le feu au cours d'un meeting de la jeunesse travailliste à Utoeya, une île en grande banlieue d'Oslo, tuant au moins quatre personnes, rapporte la télévision publique NRK.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine s'engage à renforcer la coopération avec le Cameroun
La Chine compte 485 millions d'internautes et comment utiliser ces ressources ?
Les relations militaires sino-américaines progressent
Ces superstars du sport qui améliorent l'image de la Chine
La curieuse morale de certains medias occidentaux