Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 21.07.2011 12h15
La Syrie veut développer ses relations avec les USA et la France ( ministre syrien des AE)

Le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid al-Muallem, a déclaré mercredi que la Syrie n'a pas renvoyé les ambassadeurs américain et français pour montrer que "nous voulons développer nos relations avec les deux pays" et ainsi les deux pays "devraient réviser leur attitude envers la Syrie".

M. al-Muallem s'est exprimé à ce propos lors d'un symposium organisé mercredi à l'université de Damas, au cours duquel il a déclaré: "Nous aimerions ne pas avoir à imposer de restrictions sur le mouvement des deux ambassadeurs en Syrie".

Cette intervention du ministre syrien fait suite à la visite non autorisée des ambassadeurs américains et français dans la ville de Hama, point focal des manifestations.

La visite des ambassadeurs a provoqué le mécontentement des autorités syriennes, qui les ont accusés d'alimenter les manifestations dans cette zone agitée.

M. al-Muallem a également informé que "l'ambassadeur du Qatar en Syrie avait quitté le pays sans l'annoncer", ajoutant que la Syrie souhaite maintenir de bonnes relations avec le Qatar malgré la campagne médiatique lancée contre la Syrie par la chaîne de télévision Al-Jazira qui est basée au Qatar.

Concernant les relations avec le Liban voisin, M. al-Muallem a déclaré que la Syrie n'est pas intervenue dans la formation du gouvernement libanais, rappelant que "le pays a un nouveau parlement et un nouveau gouvernement".

Il a par ailleurs souligné que la crise en Syrie a une dimension politique dont la gravité se reflète dans l'intervention étrangère dans les affaires du pays.

Mardi, la Maison Blanche a promis de continuer de travailler avec ses partenaires internationaux pour faire pression sur le gouvernement syrien.

"Nous avons été clair: le président Assad a perdu sa légitimité. Il avait l'opportunité de mener la transition mais ne l'a pas saisie, et il a perdu sa légitimité à cause de cela", a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney.

M. Carney a appelé la Syrie à mettre un terme aux violences et à retirer ses forces de sécurité de Hamas et des autres villes pour qu'une "vraie transition vers la démocratie puisse se faire".

Parallèlement, des sources médiatiques ont rapporté mercredi que l'ambassade américaine avait suspendu ses services consulaires après les attaques lancées par les loyalistes contre les bâtiments consulaires la semaine dernière.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le vice-président chinois rencontre de hauts officiers de l'armée, de la police armée et des forces de police au Tibet
Le Tibet célèbre le 60e anniversaire de sa libération pacifique
Les relations militaires sino-américaines progressent
Ces superstars du sport qui améliorent l'image de la Chine
La curieuse morale de certains medias occidentaux