Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 18.07.2011 13h31
Il est improbable que le Quartette réussisse à relancer les négociations de paix au Moyen-Orient (ministre palestinien des AE)

Il est improbable que les efforts de médiation en faveur de la paix au Moyen-Orient réussissent à relancer les négociations de paix entre Palestiniens et Israéliens, a déclaré dimanche le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad al-Maliki.

Le Quartette pour le Moyen-Orient "n'a plus les capacités d'établir des bases pour relancer les négociations", a-t-il affirmé.

La semaine dernière, le Quartette, regroupant les Etats-Unis, la Russie, l'Union européenne et les Nations Unies, s'est réuni à Washington pour essayer de relancer les négociations, mais a échoué à publier une déclaration présentant les nouvelles bases pour ces négociations.

Les négociations, interrompues l'année dernière après que l'Etat hébreu eut repris la construction de colonies de peuplement juives en Cisjordanie, que les Palestiniens réclament comme étant une partie de leur futur Etat.

Les Etats-Unis ont retiré certaines de leurs positions lors de la réunion du Quartette, a révélé M. Maliki.

Selon des informations antérieures, les Etats-Unis souhaiteraient que les Palestiniens reconnaissent Israël comme la patrie de tous les Juifs en échange de la reconnaissance de l'Etat palestinien avec les frontières de 1967.

M. Maliki a indiqué que Washington a retiré la vision du président américain Barack Obama en faveur de la reprise des négociations. M. Obama avait déclaré sa vision pour la solution à deux Etats lors d'un discours prononcé en avril dernier.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : fin de la construction de la première entreprise de traitement des eaux usées à Lhassa
La Chine a accompli tous les objectifs dans son Plan d'action sur les droits de l'homme (rapport d'évaluation)
La curieuse morale de certains medias occidentaux
Pour un monde à trois monnaies de réserve
Chine-Etats-Unis : les discussions franches sont constructives