Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.07.2011 16h15
L'Iran invite l'AIEA à adopter des mesures "appropriées" sur la question nucléaire iranienne (porte-parole)

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparast, a demandé à l'Agence internationale d'énergie atomique (AIEA) d'adopter des mesures "appropriées" en ce qui concerne le programme nucléaire de ce pays, a rapporté jeudi la télévision par satellite locale Press TV.

"Nous nous attendons à ce que des responsables de l'AIEA prennent des mesures appropriées pour clarifier les questions et informer l'opinion publique mondiale sur les efforts honnêtes des autorités iraniennes", a déclaré aux journalistes Mehmanparast au Nigeria mercredi.

Il a évoqué le mécanisme convenu lors des récentes négociations entre l'Iran et l'AIEA et a insisté sur l'importance de la poursuite des négociations, a indiqué le reportage.

Le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi a déclaré mardi que l'Iran était prêt pour de nouvelles négociations sur son programme nucléaire controversé et les recherches ballistiques présumées, mais il a dit que son pays ne renoncerait pas à ses droits nucléaires.

"Les deux parties ont promis que leurs experts seront assis ensemble et réflichiront à un nouveau mécanisme pour poursuivre notre travail sur cette question", a déclaré M. Salehi, après sa rencontre avec le Directeur général de l'Agence internationale d'énergie atomique, Yukiya Amano, mardi au siège de l'AIEA à Vienne.

Mehmanparast a déclaré mercredi que le nouveau mécanisme devrait respecter les droits de la nation iranienne.

"Dans les discussions récentes, l'Iran a maintenu que si l'AIEA a de nouvelles ambiguïtés et questions, il est prêt à coopérer avec l'agence dans un nouveau cadre," a indiqué le porte- parole selon le reportage.

Il a souligné que les discussions sur le dossier nucléaire iranien ont été influencées par la pression politique exercée par les Etats-Unis et leurs alliés, qui ont l'intention de priver la nation iranienne de son droit d'accès à l'énergie nucléaire pour pour des objectifs "pacifiques" et géler les efforts nucléaires légitimes du pays.

L'Occident soupçonne l'Iran de vouloir développer des armes nucléaires, une accusation démentie par Téhéran, qui insiste que son programme nucléaire à des visées purement civiles.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine a accompli tous les objectifs dans son Plan d'action sur les droits de l'homme (rapport d'évaluation)
Entretiens entre de hauts officiers militaires chinois et américain à Beijing
La curieuse morale de certains medias occidentaux
Pour un monde à trois monnaies de réserve
Chine-Etats-Unis : les discussions franches sont constructives