Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.07.2011 08h35
La popularité d'Obama plonge dans certains pays arabes (sondage)

La popularité du président américain Barack Obama a chuté en flèche dans nombre de pays arabes, indique un sondage publié mercredi par l'Institut arabo-américain à Washington.

Déçus sont ceux qui tablaient sur une amélioration des relations américano-arabes avec l'élection de M. Obama. Actuellement, le taux de soutien de M. Obama à travers le monde arabe se situe à 10% ou moins, selon le sondage mené au Maroc, en l'Egypte, au Liban, en Jordanie, en Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis.

Ce chiffre contraste nettement avec celui obtenu par M. Obama lors de son élection en 2008. A ce moment-là, les attitudes favorables envers les Etats-Unis avaient plus que doublé dans de nombreux pays arabes.

Pour réparer les liens avec le monde arabo-musulman, mis à mal par les guerres américaines en Irak et en Afghanistan, M. Obama a fait des efforts, avec comme point d'orgue son discours prononcé en juin 2009 au Caire, dans lequel il a appelé à une meilleure compréhension mutuelle entre les Etats-Unis et le monde musulman.

Cependant, à la question de savoir si M. Obama avait répondu aux attentes suscitées par ce discours, seule une minorité des personnes sondées dans les pays cibles ont apporté une réponse affirmative, à savoir 11% des Marocains, 4% des Egyptiens, 1% des Libanais, 6% des Jordaniens, 10% des Saoudiens et 28% des citoyens des Emirats arabes unis (EAU).

Ces chiffres sont en contraste frappant avec les espoirs caressés par le monde arabe en 2008 sur un changement que pourrait apporter M. Obama à la politique américaine dans la région. Plus précisément, la proportion des réponses affirmatives desdits pays était à l'époque de 66%, 61%, 11%, 42%, 57% et 10% respectivement.

Les pays sondés considèrent "l'ingérence américaine dans le monde arabe" comme étant le premier obstacle à la paix et à la stabilité au Moyen-Orient, suivi par le conflit israélo-palestinien, révèle le sondage.

Ironiquement, la performance de M. Obama s'avère médiocre en ce qui concerne les deux dossiers sur lesquels son administration se concentre le plus : le conflit israélo-palestinien et l'engagement avec le monde musulman, selon le sondage.

En outre, le rôle joué par les Etats-Unis pour établir une zone d'exclusion aérienne en Libye n'est l'objet d'une note positive qu'en Arabie saoudite et au Liban.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine a accompli tous les objectifs dans son Plan d'action sur les droits de l'homme (rapport d'évaluation)
Entretiens entre de hauts officiers militaires chinois et américain à Beijing
La curieuse morale de certains medias occidentaux
Pour un monde à trois monnaies de réserve
Chine-Etats-Unis : les discussions franches sont constructives