Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.07.2011 14h50
L'UE présente ses condoléances à la Russie suite au naufrage meurtrier d'un bateau sur la Volga

L'Union européenne a présenté lundi ses condoléances au gouvernement russe pour le naufrage meurtrier d'un bateau sur la Volga en Russie.

Dans un message de condoléances au président russe Dmitri Medvedev, José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne, s'est dit "attristé par les nouvelles de l'accident d'hier sur la Volga qui a causé plusieurs morts et un nombre élevé de personnes disparues", et a présenté, au nom de la Commission européenne et en son nom personnel, ses sincères condoléances et sympathie aux familles des victimes.

Un bateau de croisière a fait naufrage, le dimanche 10 juillet, sur la Volga à 800 km à l'est de Moscou, dans la République du Tatarstan à 80 km de Kazan.

Selon les dernières données officielles, le bateau accidenté transportait plus de 208 passagers et membres d'équipage. Près de 80 personnes ont été sauvées et 64 corps sans vie ont été ramenés à la surface, mais la liste des victimes devrait s'allonger.

Plus de 100 personnes sont encore portées disparues, elles sont probablement mortes noyées, a affirmé lundi un porte-parole du ministère russe des Situations d'urgence.

Il s'agit du naufrage le plus meurtrier de ces 30 dernières années en Russie.

Une enquête pour violation des règles de sécurité en matière de transport a d'ailleurs été ouverte.

Le président Medvedev a ordonné une vérification de tous les moyens de transport de passagers du pays. Il a décrété mardi jour de deuil national.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Entretiens entre de hauts officiers militaires chinois et américain à Beijing
Maintenir la stabilité des prix à la consommation représente une des premières priorités, PM
Chine-Etats-Unis : les discussions franches sont constructives
Pour le train à grande vitesse chinois, la vitesse est-elle tout ?
Les Etats-Unis « ne prendront pas parti » en Mer de Chine Méridionale