Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 11.07.2011 15h43
La chambre haute d'Allemagne vote la sortie du nucléaire en 2022

Fidèle aux prévisions, la chambre haute du Parlement allemand a adopté vendredi des plans pour une sortie du nucléaire à l'horizon 2022, franchissant la dernière étape nécessaire pour devenir le premier grand pays industrialisé dépourvu de centrale nucléaire.

Le Bundesrat, chambre haute du Parlement allemand représentant ses 16 États fédérés, a adopté à l'unanimité le projet de fermeture de ces centrales présenté par la coalition de centre- droite d'Angela Merkel.

Ce plan prévoit la fermeture sans exception des 17 centrales nucléaires du pays d'ici à 2022, et a reçu la semaine dernière le feu vert du Bundestag, ou chambre basse, d'autant plus facilement que les partis d'opposition, socio-démocrates et verts en tête, soutiennent fermement ce projet.

Les sept plus anciens réacteurs d'Allemagne ont déjà été mis hors service en mars, dans la foulée de la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon. Cette crise déclenchée par un séisme a en effet rappelé au monde le souvenir du cauchemar de Tchernobyl en 1986 et soulevé de fortes inquiétudes sur la sûreté de l'énergie nucléaire.

Confrontée à des manifestations nationales au sujet des centrales nucléaires et à de fortes pressions politiques de l' intérieur comme de l'extérieur de sa coalition, Mme Merkel a finalement révisé sa position pro-nucléaire et effectué un revirement complet sur ce dossier sensible.

Son gouvernement a abandonné un projet antérieur visant à prolonger la durée de vie des réacteurs allemands de 12 ans en moyenne, projet adopté par le Parlement en octobre 2010, pour publier à la place un nouveau calendrier de l'arrêt d'activité des réacteurs.

La chambre haute a également approuvé vendredi les mesures proposées pour combler le manque énergétique laissé par la fin du nucléaire, qui représente actuellement quelques 22 % de l' approvisionnement national en électricité.

Aux termes du plan de compensation énergétique, l'Allemagne ouvrira de nouvelles centrales au charbon et au gaz dans les prochaines années, et développera son industrie des énergies renouvelables, dans le but d'amener la part des énergies vertes de 17 % actuellement à 35 % pour 2020.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine mettra en place son système de médecins généralistes avant 2020
Xi Jinping appelle à des communications régulières avec les partis européens
China Mobile accentue la pression sur Unicom
Les compagnies aériennes prêtes à affronter la menace du train à grande vitesse
Comment résoudre le problème de la Mer de Chine Méridionale