Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 11.07.2011 15h23
Début des manoeuvres militaires conjointes américano-australiennes

Les exercices militaires conjoints les plus importants entre l'Australie et les Etats-Unis ont débuté lundi, avec la participation de quelque 14 000 soldats américains et 8 500 militaires australiens.

Lors des exercices, baptisés Talisman Sabre et qui vont durer jusqu'au 29 juillet, les troupes doivent participer à des combats simulés à Shoalwater Bay, près de Rockhampton, dans d'autres sites du Queensland ainsi que dans le Territoire du Nord. 30 navires de guerre seront alors déployés dans la mer de Corail. Le vice-amiral Scott van Buskirk, commandant de la 7e Flotte américaine, a indiqué que les exercices étaient les plus importants du genre pour l'Australie et les Etats-Unis, en vue de maintenir d'étroites relations militaires.

"En nous entraînant ensemble, nous pourrons renforcer l'interopérabilité, la flexibilité et les préparatifs qui nous aideront à maintenir la paix et la stabilité dans le Pacifique", a indiqué le vice-amiral Van Buskirk dans un communiqué publié lundi à Canberra.

L'ambassadeur américain en Australie, Jeffrey Bleich, a reconnu qu'il y avait la possibilité d'avoir une implication militaire plus importante en Australie.

Des questions militaires ont été abordées lors de récents entretiens entre la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton et le gouvernement fédéral australien, a ajouté M. Bleich.

"Une possibilité serait d'avoir plus d'équipements stockés ici, ayant ainsi l'occasion de mener davantage d'exercices comme Talisman Sabre", a indiqué lundi M. Bleich à la chaîne de télévision ABC.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine mettra en place son système de médecins généralistes avant 2020
Xi Jinping appelle à des communications régulières avec les partis européens
China Mobile accentue la pression sur Unicom
Les compagnies aériennes prêtes à affronter la menace du train à grande vitesse
Comment résoudre le problème de la Mer de Chine Méridionale