Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 08.07.2011 16h07
Des blocs chiites et sunnites s'unissent pour discuter des problèmes en litige

Une équipe de douze membres composée des blocs chiite et sunnite conservateurs de Bahraïn et de certains indépendants a été formée jeudi soir lors d'un dialogue national, a annoncé le porte-parole du dialogue Isa Abdul Rahman.

Rahman a déclaré, lors d'une conférence de presse, que des membres de blocs parlementaires participant au dialogue ont abouti à un consensus sur la formation d'une équipe, qui sera en opération pour examiner des problèmes politiques controversés et chercher un consensus sur les solutions à apporter.

L'équipe sera composée de membres du plus grand groupe d'opposition de Bahraïn, de la Société islamique nationale Al Wefaq, d'Al Menbar (Frères musulmans) et d'Al Asala (le Bloc conservateur sunnite), ainsi que d'autres législateurs participant au dialogue, a-t-il dit.

Le dialogue national, dont les discussions sont consacrées à quatre principaux domaines, à savoir la politique, l'économie, les problèmes sociaux et les droits de l'Homme, a été proposé le mois dernier par les dirigeants bahraïnis, afin que les groupes de divers milieux de la société présentent leurs opinions et demandes en vue de nouvelles réformes dans le pays. Plus de 300 représentants participent au dialogue.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Xi Jinping appelle à des communications régulières avec les partis européens
Wu Bangguo appelle à l'application complète de la Loi sur les contrats de travail
Comment résoudre le problème de la Mer de Chine Méridionale
Quotidien du Peuple : la retraite du dalaï lama ne pourra pas sauver sa clique de l'échec
A la recherche des raisons expliquant le succès du PCC