Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.07.2011 15h32
Moscou et Paris ont des différends sur la fourniture d'armes aux insurgés libyens

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et son homologue français Alain Juppé se sont entretenus vendredi à Moscou de la fourniture d'armes légères par la France aux insurgés libyens.

Dans une déclaration faite au terme de leur rencontre, M. Lavrov a dit que la fourniture d'armes à l'opposition libyenne était une "situation désagréable", alors que M. Juppé a affirmé que cela était une "mesure de défense légitime" conformément à la résolution de l'ONU sur la Libye.

Selon le chef de la diplomatie française, la livraison d'armes aux insurgés ne viole pas la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU, mais est destinée à protéger les civils libyens.

M. Lavrov a dit de son côté que la France a mal interprété la résolution du Conseil de sécurité.

La France a admis pour la première fois mercredi qu'elle avait livré des armes aux rebelles libyens, dans la région du Djebel Nafusa, au sud-est de Tripoli.

La Russie a critiqué les opérations militaires de l'Otan en Libye, disant que ses frappes aériennes ont dépassé le cadre de la résolution du Conseil de sécurité sur la mise en place d'une zone d'exclusion aérienne en Libye.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Départ des deux premiers trains commerciaux à grande vitesse sur la ligne Beijing-Shanghai
Les dirigeants chinois assistent au gala de commémoration du 90e anniversaire du PCC
Quel est le mode de démocratie promu par le Partie communiste chinois ?
Une nouvelle ère dans les relations Chine-Europe
Le FMI doit maintenant passer de la parole aux actes