Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.07.2011 08h55
Un mort et quatre blessés dans l'explosion dans une usine d'armes en Espagne

Une personne a été tuée et quatre autres blessées samedi lors d'une explosion dans une usine d'armes située dans le centre de l'Espagne, dont l'activité principale consiste à détruire des bombes à sous-munitions, ont annoncé des responsables locaux.

Deux hélicoptères de sauvetage ont été dépêchés vers l'usine, située aux abords de la ville d'El Gordo dans la région de Castilla-La Mancha, à 175 km à l'ouest de Madrid, a fait savoir un porte-parole du ministère de l'Intérieur dans la région.

Les quatre blessés, dont l'un est dans un état critique, ont été transportés dans des hôpitaux proches. Les routes menant à l'usine ont été fermées par la Garde civile, a rapporté la télévision publique espagnole.

La cause de l'explosion n'a pas encore été déterminée, mais les enquêteurs suspectent qu'elle s'est produite dans un incinérateur utilisé par le ministère de la Défense pour détruire les bombes à sous-munitions, a indiqué la même source.

L'Espagne a arrêté de fabriquer des bombes à sous-munitions après avoir ratifié un traité international interdisant ce type d'armes. L'interdiction a pris effet en août de l'année dernière.

Une bombe à sous-munitions, encore appelée bombe en grappe, peut être lâchée par avion ou tirée au moyen d'un équipement de lancement terrestre. Elle contient de très nombreuses petites bombes - les sous-munitions - qui sont éjectées sur une large zone, et qui n'explosent pas toujours dès le premier impact. Par conséquent, elles posent des risques aux civils pendant et après l'explosion.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Départ des deux premiers trains commerciaux à grande vitesse sur la ligne Beijing-Shanghai
Les dirigeants chinois assistent au gala de commémoration du 90e anniversaire du PCC
Pourquoi la Chine a besoin d'une Union Européenne forte
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale