Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.07.2011 15h22
Washington appelle le gouvernement libanais à agir suite au réquisitoire du tribunal spécial de l'ONU sur le Liban

Les Etats-Unis ont appelé jeudi le gouvernement libanais à agir en réponse au réquisitoire du tribunal spécial de l'ONU sur le Liban, ayant trait à l'assassinat, en 2005, de l'ancien Premier ministre libanais, Rafik Hariri. Cet appel, selon la presse locale, serait dirigé contre le groupe militant chiite du Hezbollah, qui joue un rôle clé dans le nouveau gouvernement libanais.

Le porte-parole du département d'Etat américain, Mark Toner, a considéré le réquisitoire et les mandats d'arrêt lancés par le tribunal contre quatre individus comme étant "une importante étape vers la justice et la fin de l'impunité pour les assassinats politiques au Liban".

Une délégation du tribunal spécial sur le Liban a soumis jeudi une copie du réquisitoire au procureur d'Etat libanais, Saïd Mirza, en plus celles des mandats d'arrêt contre les quatre individus suspects. Selon les médias locaux, les mandats d'arrêt ont été lancés contre les principaux membres du Hezbollah pour leur implication dans l'attaque à la bombe du 14 février 2005 à Beyrouth, qui avait coûté la vie à M. Hariri et à 22 autres personnes.

Le tribunal spécial de l'ONU sur le Liban a été créé à la Haye en 2009 conformément à une résolution des Nations Unies, avec le soutien politique et financier des Etats-Unis. En janvier de cette année, le mouvement chiite du Hezbollah avait mis en cause le gouvernement dirigé par Saad Hariri, fils de Rafik Hariri, en soulevant la question de ce qu'il appelait un tribunal "politisé".

"Il est important que le réquisitoire remis au procureur spécial soit traduit en acte. Bien entendu, nous voulons voir ce chapitre se fermer dans l'histoire du Liban et cette fermeture nous engage à passer de nouvelles étapes", a noté le porte-parole américain lors d'un point presse.

"Le réquisitoire a bel et bien éte remis. Nous allons voir ce que le gouvernement libanais va faire dorénavant. Nous voulons qu'il se mette en action", a-t-il ajouté.

Le réquisitoire intervient alors que le nouveau gouvernement libanais, où prédomine le Hezbollah, a approuvé sa déclaration politique, laquelle affirme clairement que le Liban continuera à appliquer les résolutions internationales, y compris celles adoptées par le tribunal spécial sur le Liban, à condition que la cour s'éloigne du chemin de la politisation et qu'elle agisse dans le sens de la stabilité du Liban.

Saad Hariri a invité le nouveau gouvernement libanais à coopérer avec le tribunal en l'aidant à mettre la main sur tous les suspects.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les dirigeants chinois assistent au gala de commémoration du 90e anniversaire du PCC
Ouverture de la première bourse des métaux précieux en Chine dans la province centrale du Hunan
Pourquoi la Chine a besoin d'une Union Européenne forte
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale