Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.06.2011 15h09
L'Iran prêt à contrer le projet américain "Internet dans la mallette" (ministre des Reseignements)

Le ministre des Renseignements iranien a déclaré mercredi que son pays est déjà prêt à contrer le plan "Internet dans mallette" du président américain Barack Obama, a rapporté l'agence de presse semi-officielle Fars.

L'attaque cybernétique contre des pays indépendants n'est pas une nouvelle démarche, a estimé M.Heidar Moslehi, ajoutant que depuis deux ans, les Etats-Unis et les services d'espionnage affiliées aux États-Unis ainsi que leurs alliés ont fait des investissements considérables dans l'espace cybernétique.

"Nous avons prédit l'ensemble des mesures, à l'instat du plan "Internet dans les mallettes" et avons déjà développé les moyens pour les contrer", il a-t-il affirmé.

Le ministre des Renseignement iranien a déclaré que le projet "Internet dans la mallette" est développé pour contrer la République islamique en particulier.

Selon le New York Times, le 12 juin, le Département d'Etat américain a d'abord émis une subvention de 2 millions de dollars américains pour développer "Internet dans une mallette", une technologie qui permettrait aux dissidents de contourner les restrictions des régimes répressifs à travers le monde en rendant les réseaux Internet portable au delà des frontières.

Mercredi dernier, le ministre iranien des Technologies de l'information et de la communication, Reza Taqipour, a indiqué qu'en vue d'offrir une connection internet haut débit aux Iraniens, l'Iran est prête à tester son site Internet national avec l'aide d'un nombre limité d'utilisateurs.

Taqipour a indiqué que la "Phase zéro" du projet serait lancé et deviendrait opérationnelle au cours des deux prochaines semaines.

"Ce projet va être testé sur quelques utilisateurs jusqu'à ce que ses prochaines phases deviennent opérationnelles", a-t-il déclaré selon la chaîne de télévision satellitaire d'expression anglaise Press TV.

Téhéran a également entrepris un projet pour développer un moteur de recherche national baptisé "Ya Haq" d'ici début 2012, consultable sur l'internet local.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Ouverture de la première bourse des métaux précieux en Chine dans la province centrale du Hunan
Des groupes et individus honorés pour leur excellent travail dans les affaires de Taiwan
Pourquoi la Chine a besoin d'une Union Européenne forte
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale