Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.06.2011 15h48
L'Irak va traquer l'argent disparu après l'invasion américaine



"Le Conseil des ministres irakiens a discuté des rapports préparés par la Commission de l'Audit suprême sur les fonds irakiens qui ont été placés sur le Fonds de développement pour l'Irak (FDI)", a indiqué le porte-parole du gouvernement, Ali al- Dabbagh, dans un communiqué.

"Le gouvernement irakien a décidé de nommer un comité dirigé par le vice-Premier ministre Roj Nouri Shawis, qui remettra un rapport complet et suivra les détails concernant les fonds irakiens déboursés par l'Autorité provisoire de la coalition (CPA) et l'envoyé américain Paul Bremer", a expliqué le communiqué.

Le FDI a été établi après l'effondrement du régime de l'ancien président irakien Saddam Hussein sur demande du CPA, organisme américain dirigé par Paul Bremer pour gouverner l'Irak après l'invasion.

L'argent, qui venait des avoirs irakiens saisis et des fonds excédentaires du programme de l'ONU "pétrole contre nourriture" pendant les 13 ans de sanctions imposées à l'Irak après l'invasion par l'armée de Saddam Hussein du Koweït en 1990, a été versé par les Etats-Unis à l'Irak pour payer les salaires et les pensions des employés du gouvernement irakien ainsi que les projets de reconstruction.

L'Irak accuse les institutions américaines d'avoir volé l'argent.

Mais le CPA a émis un ordre accordant l'immunité au personnel et aux institutions des Etats-Unis ayant travaillé en Irak après l'invasion de 2003.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao présente ses condoléances à Medvedev après un accident aérien russe
Prochaine visite en Chine d'un dirigeant de l'opposition de Libye
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale
Un seuil sur le chemin pour connaître l'Occident