Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.06.2011 13h00
Les exportations pétrolières de l'Irak atteignent son plus haut niveau en mai

Le ministère irakien du Pétrole a annoncé mercredi que l'Irak a exporté 69 millions de barils de pétrole en mai, atteignant son plus haut niveau d'exportations et de recettes depuis l'invasion américaine en 2003.

Le ministère a annoncé dans un communiqué qu'il a vendu son pétrole brut à un prix moyen de 108,26 dollars américains le baril pour le mois et engrangé des revenus de 7,47 milliards de dollars.

Il a ajouté que 53,5 millions de barils ont été exportés par le port de Bassorah, et 15,5 millions de barils des champs pétrolifère de Kirkouk (nord de l'Irak) via le port de Ceyhan en Turquie est sur la mer Méditerranée.

Les ventes de pétrole du mois dernier ont été les plus élevées enregistrées par le pays depuis l'invasion américaine en 2003 qui avait renversé l'ancien président irakien Saddam Hussein.

Plus tôt, Bagdad a signé des contrats de service pour développer un total de 12 champs pétrolifères à travers le pays, visant à donner au pays la possibilité d'augmenter sa capacité de production de pétrole, qui est actuellement d'environ 2,5 millions de bpj, à 3 millions de bpj d'ici la fin de l'année.

Le pays dépend des revenus du pétrole de près de 95 % de son budget.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao présente ses condoléances à Medvedev après un accident aérien russe
Prochaine visite en Chine d'un dirigeant de l'opposition de Libye
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale
Un seuil sur le chemin pour connaître l'Occident