Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 22.06.2011 15h15
La France demande à la Commission européenne de maintenir le programme d'aide alimentaire aux plus démunis

La France demande à la Commission européenne de ne pas réduire le Programme eurpéen d'aide alimentaire aux plus démunis (PEAD) et appelle tous les Etats membres de l'UE à prendre la mesure de l'importance de ce programme, selon un communiqué de presse publié mardi soir par les ministères français de l'Agriculture et des Affaires étrangères et européenne.

Selon le texte, Bruno Le Maire, ministre français de l' Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l'Aménagement du Territoire, et Laurent Wauqiez, ministre français chargé des Affaires européennes, regrettent vivement les raisons qui ont conduit la Commission européenne à réduire le programme européen d'aide alimentaire aux plus démunis (PEAD) de 500 millions d'euros à 113 millions d'euros, suite à l'arrêt du Tribunal de Luxembourg.

La Commission européenne avait annoncé lundi une baisse de l'allocation au PEAD, ramenée de 500 à 113 millions d'euro en 2012 du fait d'une décision de la justice européenne.

"Cet arrêt annule pour 2009, suite au recours de certains Etats membres, certaines dispositions juridiques, sans remettre en cause le programme en tant que tel", ont estimé les deux ministres français.

Ils demandent à la Commission européenne d'examiner le plus rapidement possible toutes les solutions pour conforter le PEAD pour l'avenir.

Ils appellent aussi tous les Etats membres à prendre la mesure de l'importance de ce programme pour les associations caritatives et les organisations non gouvernementales partout en Europe.

"Avec l'Italie, la Belgique, la Bulgarie, l'Estonie, l'Espagne, la Lettonie, la Lituanie, la Hongrie, Malte, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, la Slovénie et la Slovaquie, la France mobilisera le Conseil des ministres de l'Agriculture de l'Union européenne sur cette question très importante dès sa réunion du 28 juin prochain à Luxembourg", précise le communiqué.

"La France reste très attachée au maintien d'un programme européen d'aide alimentaire pour les plus démunis. Le programme actuel, qui ne représente que 1% du budget de la PAC et permet de redistribuer des produits alimentaires aux plus démunis, vient en aide à plus de 13 millions d'Européens et est le signe tangible de la solidarité de l'Union envers tous ses citoyens", conclut le communiqué.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Prochaine visite en Chine d'un dirigeant de l'opposition de Libye
Recontre entre les présidents chinois et ukrainien
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale
Un seuil sur le chemin pour connaître l'Occident