Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 21.06.2011 15h53
La Maison Blanche demande au Congrès de ne pas couper les fonds de la mission américaine en Libye

La Maison Blanche a reproché lundi au Congrès de menacer de couper les fonds destinés à la mission américaine en Libye, indiquant qu'il s'agissait là d'un "mauvais message".

Le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney, a fait cette remarque lors d'un point presse, soulignant qu'au moment où le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi est mis sous pression et que les alliés redoublent d'efforts, il (Congrès) "enverrait un mauvais message tant à Kadhafi qu'à nos amis dans le monde sur la question du financement, en voulant voter sur ce sujet (la réduction des fonds destinés à la mission américaine en Libye)".

Le porte-parole a fait ce commentaire alors que les législateurs américains envisagent de limiter, par la loi, la mission américaine en Libye et de lui soustraire les fonds nécessaires. Le démocrate anti-guerre, Dennis Kucinich, a déclaré qu'il allait proposer un amendement au projet de loi sur les dépenses de la défense, afin de réduire les fonds destinés à la participation des Etats-Unis à la mission en Libye. Les républicains, quant à eux, pourraient présenter une loi réduisant les moyens d'utilisation des drones, ces avions sans pilotes, en Libye.

Selon la Constitution américaine, le Congrès a le droit de déclarer la guerre. L'Acte 1973, relatif au pouvoir de guerre, interdit aux forces armées américaines de s'impliquer dans des actions militaires au-delà de 60 jours, avec une période de retrait de 30 jours, sans autorisation de recours aux forces militaires ou en l'absence d'une déclaration de guerre. Les membres du Congrès ont demandé à l'Administration d'acquérir l'approbation préalable pour la poursuite de l'implication dans le conflit.

La Maison Blanche a toujours argué que le soutien militaire des Etat-Unis en Libye n'enfreignait pas l'Acte sur le pouvoir de guerre et qu'elle n'avait donc pas besoin d'obtenir l'approbation du Congrès.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Recontre entre les présidents chinois et ukrainien
L'approfondissement de la coopération au coeur des discussions entre Hu et Medvedev
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale
Un seuil sur le chemin pour connaître l'Occident
La valeur stratégique de la Russie pour la Chine