Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.06.2011 15h26
Le Chili va expulser 14 officiers boliviens

Le gouvernement chilien a annoncé dimanche qu'il allait expulser 14 officiers boliviens détenus depuis vendredi pour entrée illégale sur le territoire chilien.

Leurs armes ont été confisquées et ne seront pas rendues, a déclaré le procureur de la région frontalière de Tarapaca, Manuel Guerra.

Le gouvernement chilien a décidé de ne pas les mettre en examen, cela "n'étant pas favorable" aux relations déjà difficiles entre Santiago et La Paz, ont dit des responsables proches du gouvernement chilien.

Les 14 Boliviens, en uniforme militaires, ont été arrêtés par la police chilienne dans la région frontalière chilienne de Colchane, à quelque 2 000 km au nord de Santiago. Ils ont dit qu'ils effectuaient une patrouille de frontière régulière pour poursuivre des groupes impliqués dans le trafic de véhicules volés à travers la frontière.

Les relations entre le Chili et la Bolivie, tendues depuis plusieurs années, se sont aggravées ces derniers mois après que le président bolivien Evo Morales a annoncé qu'il amènerait le Chili devant la Cour internatioanle de Justice de la Haye pour demander un accès à la mer.

La Bolivie n'a plus d'accès direct à la mer depuis sa défaite lors de la Guerre du Pacifique face au Chili en 1879-1883.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'approfondissement de la coopération au coeur des discussions entre Hu et Medvedev
L'Organisation de coopération de Shanghai définit ses tâches pour la prochaine décennie
Un seuil sur le chemin pour connaître l'Occident
La valeur stratégique de la Russie pour la Chine
Le marché des antiquités chinoises volées, un problème mondial