Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.06.2011 15h22
Le Chili proteste contre la présence de 14 militaires boliviens sur son territoire

Le ministre chilien des Affaires étrangères Alfredo Moreno a émis vendredi des protestations en direction du gouvernement bolivien après l'entrée de 14 militaires boliviens sur le territoire chilien.

M. Moreno a appelé son homologue bolivien David Choquehunaca pour l'informer de l'incident et lui indiquer qu'il avait envoyé une note formelle de protestation par le biais des bureaux consulaires boliviens dans la capitale chilienne.

Les 14 Boliviens, portant des uniformes militaires, ont été arrêtés vendredi matin par la police du Chili dans la région frontalière chilienne de Cochane, à quelque 2 000 km au nord de Santiago, a indiqué le ministère chilien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Ces Boliviens ont indiqué qu'ils étaient en patrouille frontalière de routine pour lutter contre le trafic de véhicules volés à la frontière. Ces 14 Boliviens seront expulsés du Chili vendredi soir, a précisé le ministère.

Les relations bilatérales entre le Chili et la Bolivie sont tendues depuis des années et se sont détériorées ces derniers mois après que le président bolivien Evo Morales a annoncé avoir saisi la Cour internationale de Justice de la Haye pour demander un débouché sur la mer.

La Bolivie n'a pas d'un accès direct à la mer depuis qu'il a perdu la guerre Pacifique en 1879-1833 face au Chili.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'approfondissement de la coopération au coeur des discussions entre Hu et Medvedev
L'Organisation de coopération de Shanghai définit ses tâches pour la prochaine décennie
Un seuil sur le chemin pour connaître l'Occident
La valeur stratégique de la Russie pour la Chine
Le marché des antiquités chinoises volées, un problème mondial