Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.06.2011 13h44
Gaza : une voiture de Formule 1 fabriquée avec l'aide de l'ONU

Une voiture de Formule 1 fabriquée à partir de pièces recyclées a été testée pour la première fois, mercredi, à Gaza, dans le cadre d'un projet mené par un groupe d'étudiants palestiniens du Centre de formation Khan Younis de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), à Gaza.

Après des semaines de moulage, de sablage et de peinture, les étudiants et leur professeur ont pu tester l'engin, au moment où le blocus de Gaza entre dans sa cinquième année. Leur objectif ? Participer dans quelques semaines à la prestigieuse course « Formula Student », sur le circuit de Silverstone au Royaume-Uni.

Cette course encourage les étudiants du monde entier à concevoir et construire une voiture de course monoplace du début jusqu'à la fin. Elle aura lieu cette année sur le circuit de Silverstone du 14 au 17 juillet et servira de pépinière de talents pour des entreprises telles que Jaguar, Land Rover, Mercedes-Benz ou Shell, qui viennent y recruter.

L'équipe de Khan Younis a travaillé sans relâche afin d'être prête à temps pour la compétition, a déclaré le responsable de l'équipe, Ghassan Abu Orf.

Pour fabriquer la voiture, elle a obtenu le soutien financier de la Banque de Palestine, la Fondation du groupe PalTel de la banque Al Quds ; l'équipe cherche encore des fonds pour expédier la voiture au Royaume-Uni.

Cette initiative donne un aperçu des défis auxquels sont confrontés les jeunes dans la bande de Gaza, note l'UNRWA par communiqué. En raison du blocus israélien, la plupart des pièces de la voiture ont dû être fabriquées dans le modeste atelier du centre de formation de la mission onusienne.

Pour le moteur, l'équipe a dû acheter une vieille moto et utiliser son moteur. « Un petit nombre de pièces commandées en Italie sont toujours portées disparues à cause du blocus », a expliqué Ghassan Abu Orf.

Contrastant avec les opportunités de carrière internationale offertes par la compétition Formula Student, les perspectives économiques pour les jeunes ingénieurs n'ayant pas la possibilité de quitter la bande de Gaza sont sombres, explique encore l'UNRWA. Le secteur de l'ingénierie y a été décimé par le blocus. Beaucoup d'élèves du centre de formation Khan Younis des Nations Unies sont considérés par l'UNRWA comme étant dans un état de pauvreté absolue, ce qui signifie que leurs familles vivent généralement avec un revenu de 2 à 3 dollars par jour.

« Nous voulons prouver au monde que même si nous vivons sans rien, nous pouvons toujours créer quelque chose à partir de rien », a dit le leader de l'équipe, Oussama Al Othmani, 19 ans. « La dernière chose que nous allons faire sera de coller une étiquette sur la voiture qui dira 'Fabriqué a Gaza' ».

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Rencontre des présidents chinois et tadjik à Astana
Les présidents chinois et kazakh s'entretiennent du partenariat stratégique bilatéral
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?