Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.06.2011 13h36
L'Iran prêt à plus de transparence nucléaire (Ahmadinejad)

Les officiels russes ont déclaré mercredi que le président iranien Mahmoud Ahmadinejad leur avait dit que Téhéran était prêt à coopérer plus étroitement avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

"Nous avons eu l'assurance du président iranien que des mesures supplémentaires seraient prises pour donner plus de transparence au programme nucléaire iranien dans le cadre des contacts entre Téhéran et l'AIEA", a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, après la réunion entre le président russe Dmitri Medvedev, M. Ahmadinejad et le président kazakh, Noursultan Nazarbaïev.

"Le président iranien a de nouveau déclaré explicitement que son pays n'avait pas l'intention de posséder d'armes nucléaires", a affirmé M. Lavrov. "Ce sera la position officielle ferme et invariable de l'Iran dans toutes les affaires pratiques".

L'occident suspecte l'Iran de vouloir fabriquer des armes nucléaires, accusations niées par les officiels iraniens.

Pour ne pas oublier l'impasse dans laquelle se trouve le programme nucléaire iranien, M. Medvedev a initié cette réunion à Astana, a expliqué M. Lavrov.

"Lors de cette rencontre, la question du besoin de plus d'interaction constructive avec le six puissances, et plus important encore, de plus de transparence dans les contacts avec l'AIEA, a été soulevée avec le président iranien", a indiqué M. Lavrov.

Les six pays sont les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU (Les Etats-Unis, la Chine, la Russie, la Grande- Bretagne) et l'Allemagne.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Rencontre des présidents chinois et tadjik à Astana
Les présidents chinois et kazakh s'entretiennent du partenariat stratégique bilatéral
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?