Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.06.2011 08h29
L'Allemagne va dépenser 73 millions d'euros dans des projets à Gaza

Le ministre allemand de la Coopération et du Développement, Dirk Niebel, a déclaré mardi que son pays contribuera à hauteur de 73 millions d'euros (environ 105 millions de dollars américains) pour soutenir les projets dans la bande de Gaza. M. Niebel a fait cette annonce lors d'une conférence de presse à la fin de sa visite de quelques heures dans la bande de Gaza.

Sur ces 73 millions d'euros, 50 millions seront alloués pour compléter le développement d'une station d'épuration des eaux dans le centre de la bande de Gaza et 20 autres millions pour un projet similaire positif pour la ville de Gaza, a indiqué M. Niebel aux journalistes au siège de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA - United Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees in the Near East en anglais).

Trois millions d'euros seront également versés à l'UNRWA pour bâtir d'autres écoles.

"Il n'y a pas d'alternative aux investissements et à la construction d'infrastructures dans la bande de Gaza", a souligné le ministre.

La visite du ministre allemand coïncide avec le 5ème anniversaire du siège israélien sur la bande de Gaza. Israël a commencé à imposer des sanctions quand le Hamas, mouvement islamique considéré comme une organisation terroriste par l'occident, a pris Gaza par la force.

Lundi, un rapport de l'ONU a montré que le chômage dans la bande de Gaza dû au siège israélien affiche le taux le plus élevé du monde.

"Le chômage au deuxième trimestre 2010 a atteint le taux sans précédent de 45,2 %", a indiqué le rapport, publié par l'UNRWA.

"Ce qui est sûr c'est qu'il n'y aura pas de développement dans la bande de Gaza sans une solution politique. Il est tellement important d'avoir un cessez-le-feu permanent et il est tellement important qu'Israël mette entièrement fin au siège", a expliqué M. Niebel.

M. Niebel a coordonné sa visite avec l'UNRWA et inspecte certains projets. Il n'a rencontré aucun officiel du Hamas.

Comme le Hamas et le Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas ont signé le mois dernier un accord sur la réconciliation, M. Niebel a salué cet accord mais a déclaré que son pays jugera le gouvernement du Hamas selon ses actes.

"Nous pensons que la réconciliation palestinienne est une avancée importante qui peut jouer un rôle important à l'avenir et qui peut peut-être faire avancer la solution des deux Etats", a ajouté M. Niebel.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les présidents chinois et kazakh s'entretiennent du partenariat stratégique bilatéral
Des personnels de train embarquent pour des essais du TGV Beijing-Shanghai
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?