Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 14.06.2011 16h22
Le président du Parlement européen appelle le Hamas à renoncer à la violence

Le président du Parlement européen Jerzy Buzek a déclaré lundi qu'il est possible pour l'Union européenne (UE) de discuter avec le Hamas, le mouvement islamiste qui contrôle Gaza, lorsqu'il renoncera à la violence.

La vision européenne est d'ouvrir le dialogue avec toutes les parties au conflit, ce qui est applicable au Hamas, a déclaré M. Buzek lors d'une conférence de presse à Gaza.

Buzek est arrivé à la bande de Gaza mercredi dans le cadre d'une visite de quatre jours au Moyen-Orient. Il a débuté une tournée historique en visitant la société palestinienne dans le traitement des enfants sourds et a visité un centre de distribution alimentaire géré par l'Office de secours et de travaux des Nations Unies (UNRWA) dans le Densely Populated Refugee Camp -- un camp des réfugiés -- à Gaza ville.

M. Buzek, comme la plupart des responsables occidentaux, n'a pas rencontré les membres du gouvernement du Hamas de Gaza ou des officiels du mouvement islamique.

Le Hamas contrôle Gaza depuis 2007. L'UE, comme les États-Unis, ne pas traite pas avec le Hamas, le considérant comme une organisation terroriste.

M. Buzek est le plus haut responsable européen à mettre le pied dans la bande de Gaza depuis que le Hamas et le Fatah, parti du président palestinien Mahmoud Abbas, sont parvenus à un accord de réconciliation et d'unité sous les auspices de l'Egypte, dont le but était de mettre un terme à la scission palestinienne.

L'officiel européen a invité le prochain gouvernement technocratique, qui se serait formé conformément à l'accord, à reconnaître le droit d'Israël à vivre.

Lorsque le Hamas a remporté les élections législatives en 2006 et a formé un gouvernement, les États-Unis ont mené une campagne pour isoler le gouvernement palestinien.

Les médiateurs du Quartet de paix au Moyen-Orient, y compris les États-Unis, la Russie, l'UE et les Nations Unies, ont présenté trois conditions pour que le Hamas sorte de l'isolement, à savoir reconnaître Israël, renoncer à la violence et accepter les accords de paix.

Source: xinhua

Commentaire
Comment se fait-il que le Président du Parlement européen demande au Gouvernement légitime...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'Organisation de coopération de Shanghai définit ses tâches pour la prochaine décennie
Rencontre des présidents chinois et tadjik à Astana
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?