Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 13.06.2011 13h38
Gates exhorte les pays de l'OTAN à participer davantage aux opérations militaires

Le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, a souligné vendredi que les alliés européens de l'OTAN "sont responsables de leur part dans la défense collective" pour éviter de devenir stratégiquement méprisé.

Lors de son discours politique final avant son départ à la retraite à la fin du mois, M. Gates a déclaré que des partenaires de l'OTAN "souhaitent et veulent apparemment voir les contribuables américains assumer le fardeau sécuritaire croissant laissé par les coupes dans les budgets de défense européens".

"Les futurs leaders politiques américains, ceux pour qui la Guerre froide n'était pas une expérience formative comme elle a pu l'être pour moi, pourraient ne pas considérer le retour des investissements américains dans l'OTAN valables", a-t-il mis en garde.

M. Gates a expliqué que les opérations de l'OTAN en Afghanistan et en Libye ont montré les défauts de l'alliance militaire, notamment le manque de capacités militaires et de volonté politique.

"Concernant l'opération de l'OTAN en Libye, il est devenu douloureusement évident que des défauts similaires, au niveau des capacités et de la volonté, peuvent compromettre la capacité de l'alliance à mener une campagne air-mer intégrée, efficace et durable", a-t-il expliqué.

"Franchement, beaucoup d'alliés se mettant en marge le font non pas car ils ne veulent pas participer, mais simplement car ils ne peuvent pas. Les capacités militaires n'y sont tout simplement pas ", a-t-il poursuivi.

"Cela ne fait que 11 semaines que la plus puissante alliance militaire de l'histoire a lancé une opération contre un régime faiblement armé dans un pays peu peuplé, mais déjà de nombreux alliés manquent de munitions, demandant aux Etats-Unis, une fois de plus, de faire la différence", a-t-il indiqué.

M. Gates a critiqué la réticence de certains pas européens à accroître les budgets de la défense, et leur réticence à participer à des missions de combat, ce qui a abouti à la création d'une alliance à deux niveaux: d'une part les Etats-Unis en haut, d'autre part le reste de l'OTAN en bas.

Face à des budgets militaires en chute nette, les pays membres de l'OTAN doivent "examiner de nouvelles approches pour booster les capacités de combat et éviter la réelle possibilité d'une indifférence militaire collective", a ajouté M. Gates.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le 2e satellite d'observation lunaire chinois Chang'e-2 pénètre dans l'espace extérieur
Le Conseil des affaires d'Etat appelle à augmenter les dépenses dans l'éducation et à un développement sain du secteur logistique
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?