Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 07.06.2011 15h41
Réunion des ministres asiatiques et européens des AE pour discuter des défis non-conventionnels

Les ministres des Affaires étrangères d'Asie et d'Europe se sont réunis lundi à Godollo en Hongrie pour discuter des moyens de faire face aux défis de sécurité non-conventionnels.

La 10ème Réunion Asie-Europe (Asia-Europe Meeting ou ) au niveau des ministres des Affaires étrangères s'est ouverte ici ce lundi autour du thème "Travailler ensemble sur les problèmes de sécurité non-conventionnels".

C'est la première fois que l'ASEM étudie spécifiquement la coopération dans les domaines des questions de sécurité non- conventionnelles, telles que catastrophes naturelles, terrorisme, propagation d'armes de destruction massive, trafic d'armes, crime organisé, et migrations émanant des lieux de crise.

La coopération entre l'UE et l'Asie est "une question clé pour l'avenir du monde", a déclaré le Premier ministre hongrois Viktor Orban à l'ouverture de ce sommet.

La recherche des moyens les plus efficaces de coopération économique et politique avec l'Asie marquera les années à venir. Après la crise économique mondiale, la coopération entre l'Europe et l'Asie pourrait être un point de départ pour un renouveau mondial, a continué M. Orban.

"Nous avons vu un nouveau monde émergeant avec une vitesse étourdissante en conséquence de la concurrence financière et économique mondiale qui impose une plus grande coopération. On ne peut plus atteindre seul la réussite", a ajouté M. Orban.

Quarante six pays au total sont représentés à Godollo, soit 27 pays de l'UE, 19 pays d'Asie, et deux organisations, l'UE et le secrétariat général de l'ASEAN. Les participants représentent au total la moitié de la population mondiale et 60 % du produit intérieur brut (PIB) mondial.

Cette réunion devrait se conclure sur un communiqué des 48 partenaires de l'ASEM sur les questions politiques, économiques et sociales à l'échelle mondiale comme régionale.

"Notre dialogue au sein de l'ASEM témoigne de l'importance d' échanges dynamiques entre l'UE et l'Asie", a déclaré lundi lors de cette réunion la Haute représentante aux affaires étrangères et à la politique de sécurité de l'UE, Catherine Ashton.

"Notre objectif est de favoriser le dialogue politique, de renforcer la coopération économique et de promouvoir la coopération culturelle entre l'Asie et l'Europe", a ajouté Mme Ashton.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Rencontre entre les ministres chinois et sud-coréen de la Défense en marge du Dialogue Shangri-La à Singapour
Interdiction des produits alimentaires contaminés au DEHP en provenance de Taiwan dans les restaurants de la partie continentale
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?
La Chine doit renforcer son nouveau mix énergetique